24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi  : 17h30 - 20h30
Jeudi : 18h00 - 20h30
vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 11h00-19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Ambition centre-ville : le nouveau projet de la Mairie de Marseille

ambition centre-ville, Collectif Vélos en Ville, Marseille, Mairie, Ambition centre-ville, Aménagements cyclables, UrbanismeC'est en effet sous ce titre que se cache le nouveau projet de la mairie de Marseille qui était juste là sous embargo médiatique. Mais que se cache-t-il donc alors de si secret ?

Personne n'en avait entendu parler jusqu'au 5 avril et la réunion à la CCIMP et c'est avec ce texte que le Collectif Vélos en Ville était invité à participer à la réunion du vendredi 7 avril 2017 à l'Alcazar :

Sous l'impulsion du Maire de Marseille, les équipes municipales travaillent actuellement à l'élaboration d'un vaste plan de rénovation du centre ville. Dans ce cadre, une démarche "Ambition Centre Ville" a été entreprise sous le pilotage de la Délégation Générale Ville Durable et Expansion visant non seulement à mieux appréhender les attentes des administrés et des utilisateurs du centre ville, mais également à définir un plan de charge précis afin d'accroître son attractivité.
 

GUIDE cvvIl nous a été remis et présenté un document de travail présentant contexte, principes, exigences, et des actions à 3 mois, un an et trois ans. Ce projet n'ayant pas (encore) été couvert par la presse nous vous l'explicitons quelque peu :

Le contexte : … Marseille a déjà bénéficié d'investissements majeurs… il convient désormais d'assurer à ces réalisations, une cohérence globale en abordant de front l'ensemble des problématiques qui empêchent notre centre-ville de devenir un lieu d'exception, emblématique, attractif et qualitatif.

Les principes sont au nombre de trois : repositionner le centre-ville comme pole économique majeur, affirmer le centre-ville comme lieu de destination, améliorer l’attractivité résidentielle.

Les exigences : elles ne figuraient pas dans le document remis mais, de mémoire, la sécurité y figurait en bonne place. Espérons qu'il s'agissait de celle des usagers de la voirie…

Étaient présent.e.s : Caroline Pozmentier (ajointe à la sécurité), Jean-Louis Ricca (adjoint au  stationnement), Yves Moraine (maire des 6/8), Sabine Benasconi (maire des 1/7), Solange Biaggi (adjointe commerce), Gérard Chenoz (président de la soleam), Monique Cordier (Parc et jardin & développement durable) et Marie-Louise Lota (adjointe emplacements publics).

Et voici le verbatim de la prise de parole du Collectif Vélos en Ville :

...association vélos en ville, qui ne manque pas de faire remarquer les dysfonctionnement de l'aménagement de l'espace public. Nous prenons la parole pour remettre dans son contexte ce projet et prendre du recul par rapport à celui-ci.

Tout d'abord sur le périmètre du projet, on nous parle ici d'un cœur de ville mais nous avons envie de dire, vu la taille de celui-ci, qu'il s'agit plutôt de la moitié d'un ventricule gauche (allusion au ventre de Marseille) et nous espérons que dans un avenir proche ce périmètre englobera la porte d’Aix, la gare Saint-Charles, la place Jean-Jaurès, la préfecture et d'autres espaces.

Sur l'accessibilité et les déplacements, il est indiqué « liaisons piétonnes à valoriser ». Nous souhaitons faire remarquer, pour prendre un peu plus de recul, qu'il y a déjà 15 ou 20 ans que Montpellier a piétonnisé son cœur de ville et que Marseille en est encore à se demander si il faut semi-piétonniser le sien… Vous voyez un petit peu le retard que nous accusons.

Sur la convivialité, il est indiqué des « espaces publics à requalifier ». Ils sont pour le moins timides alors que par exemple la SOLEAM a de beaux projets pour Noailles en voulant le piétonniser, pourquoi ne pas les adopter ?

Sur le stationnement payant, nous tenons à faire remarquer, toujours pour prendre du recul, qu'une grande ville Française bien connue a la totalité de sa superficie en stationnement payant alors qu'à Marseille celui-ci ne concerne que des fifrelins de voies dans le centre.

738946761Enfin, en ce qui concerne le stationnement des deux roues motorisés il serait de bon ton d'aménager celui-ci sur des places de voitures existantes, plutôt que de le faire devant l'alcazar où nous n'avons pas pu nous garer car ce stationnement était squatté par des épaves de scooter et alors que cela fait 10 ans que nous demandons un parking vélo à cet endroit (voir photo)

Ainsi et pour conclure, si vous voulez rattraper le retard que la Ville de Marseille accuse, ce n'est pas la seconde qu'il faut engager mais au moins la troisième ou la quatrième, donc soyez ambitieuse et ambitieux pour notre centre-ville

La mairie vous informe que :
Pour toute réaction, information ou proposition, merci d’écrire à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour une zone apaisée visible à Noailles

Par arrondissement

Pistes cyclables