24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi - mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : 17h00 - 20h00
Vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 13h00 - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Du nouveau à Noailles et Opéra

Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Zones de rencontre Bicyclette
Il y a du nouveau dans les quartiers de Noailles et de l'Opéra. Depuis quelques semaines de bien beaux panneaux font leur apparition : ainsi ces deux quartiers de l'hypercentre ville marseillais se voient dotés de double sens cyclable et autres zones de rencontres permettant aux cyclistes de pouvoir emprunter chacune de ces rues dans le sens qui leur plaît.
 
Tout a commencé à Marseille avec de timides essais rue Fontange puis Chateauredon et rue du baignoir. Mais aujourd'hui ce genre de dispositif touche des quartiers entiers. C'est assez rare à Marseille pour le faire remarquer.
Le Collectif Vélos en Ville avait suivi de près chacun de ces aménagements, ainsi que la publication de leurs arrêtés respectifs. Mais c'est dans la dernière réunion du comité de pilotage du Schéma Directeur des modes Doux en décembre que votre association a assisté à une sorte de présentation officielle de cette zone.
 
A la vue des plans de cette réalisation en cours, il est une rue qui ne pouvait être remarquée : la rue Paradis. Bien que traversant de part en part le quartier de l'Opéra, celle-ci ne sera pas en double sens cyclable. La raison en reste inconnue. Pourtant si il est une rue qui le mérite c'est bien elle. Longue de 2870 mètres, traversant Marseille dans le sens nord sud et au travers de trois arrondissements distincts elle constitue un axe majeur pour les cyclistes et ceci particulièrement depuis que les travaux du tram et son site dédié interdisent à jamais les vélos sur un partie de la rue de Rome. Le plus étonnant est que cette rue propose un profil particulièrement bien adapté à la mise en place d'un aménagement cyclable. Par exemple, au niveau du quartier de l'opéra, elle possède actuellement trois voies dans le même sens de circulation : Une voie pour le stationnement des voitures (95% du temps immobiles), une voie de circulation où les voitures tolèrent parfois le passage de vélo et enfin une deuxième voie de circulation qui sert toute l'année de stationnement illicite, en toute tolérance. Une tolérance rendue certainement possible par le fait que cette rue présente aujourd'hui un aménagement largement disproportionné en faveur de la voiture par rapport aux besoins réels...
 
Mais revenons à nos aménagements cyclables de double sens. On pourra également reprocher à ceux-ci ou plutôt à ses aménageurs de ne toujours pas mettre en place de signalisation horizontale là où Paris, une ville plus petite que Marseille, a déployé une communication impressionnante en ce sens. C'est pourtant à Marseille plus qu'ailleurs qu'une pédagogie particulièrement appuyée envers les automobilistes est nécessaire.
 
Enfin, les enjeux et perspectives de l'aménagement de ces quartiers sont de taille. L'aménagement de ceux-ci en une réelle zone composée de multiples rues préfigure peut être, et même sans doute, de ce que sera l’hypercentre ville de Marseille demain : une grande zone apaisée où la vitesse de circulation sera  réduite à 20 km/h et où les aménagements permettront à tous de circuler librement et en toute sécurité du Vieux Port aux Cinq Avenues et d'Euromed à Castellane... Mais quand, au juste ? Tout dépendra si le futur Maire de Marseille a une fibre cycliste ou pas...
 

Pour une zone apaisée visible à Noailles

Par arrondissement

Pistes cyclables