24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi  : 17h30 - 20h30
Jeudi : 18h00 - 20h30
vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 11h00-19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




La commission Aménagements Cyclables
 
Pour que la prise en compte des cyclistes dans l'espace public marseillais soit une réalité, le Collectif Vélos en Ville veille et agit !

La commission « Aménagements cyclables » travaille pour la prise en compte des intérêts des cyclistes dans l’espace public marseillais, c’est-à-dire, le vôtre, et donc le nôtre.
Pour cela, la commission porte une parole citoyenne et cycliste dans les lieux de concertation et de débat.
 
Nous nous réunissons chaque mois à 18h30 au local : les jeudis 6 avril, 4 mai, 1 juin, 6 juillet, 3 août, le 7 septembre et le 5 octobre.
Vous êtes les bienvenus !

 

 

Du nouveau à Noailles et Opéra

Collectif Vélos en Ville Marseille Aménagements cyclables Zones de rencontre Bicyclette
Il y a du nouveau dans les quartiers de Noailles et de l'Opéra. Depuis quelques semaines de bien beaux panneaux font leur apparition : ainsi ces deux quartiers de l'hypercentre ville marseillais se voient dotés de double sens cyclable et autres zones de rencontres permettant aux cyclistes de pouvoir emprunter chacune de ces rues dans le sens qui leur plaît.
 
Tout a commencé à Marseille avec de timides essais rue Fontange puis Chateauredon et rue du baignoir. Mais aujourd'hui ce genre de dispositif touche des quartiers entiers. C'est assez rare à Marseille pour le faire remarquer.
Le Collectif Vélos en Ville avait suivi de près chacun de ces aménagements, ainsi que la publication de leurs arrêtés respectifs. Mais c'est dans la dernière réunion du comité de pilotage du Schéma Directeur des modes Doux en décembre que votre association a assisté à une sorte de présentation officielle de cette zone.
 
A la vue des plans de cette réalisation en cours, il est une rue qui ne pouvait être remarquée : la rue Paradis. Bien que traversant de part en part le quartier de l'Opéra, celle-ci ne sera pas en double sens cyclable. La raison en reste inconnue. Pourtant si il est une rue qui le mérite c'est bien elle. Longue de 2870 mètres, traversant Marseille dans le sens nord sud et au travers de trois arrondissements distincts elle constitue un axe majeur pour les cyclistes et ceci particulièrement depuis que les travaux du tram et son site dédié interdisent à jamais les vélos sur un partie de la rue de Rome. Le plus étonnant est que cette rue propose un profil particulièrement bien adapté à la mise en place d'un aménagement cyclable. Par exemple, au niveau du quartier de l'opéra, elle possède actuellement trois voies dans le même sens de circulation : Une voie pour le stationnement des voitures (95% du temps immobiles), une voie de circulation où les voitures tolèrent parfois le passage de vélo et enfin une deuxième voie de circulation qui sert toute l'année de stationnement illicite, en toute tolérance. Une tolérance rendue certainement possible par le fait que cette rue présente aujourd'hui un aménagement largement disproportionné en faveur de la voiture par rapport aux besoins réels...
 
Mais revenons à nos aménagements cyclables de double sens. On pourra également reprocher à ceux-ci ou plutôt à ses aménageurs de ne toujours pas mettre en place de signalisation horizontale là où Paris, une ville plus petite que Marseille, a déployé une communication impressionnante en ce sens. C'est pourtant à Marseille plus qu'ailleurs qu'une pédagogie particulièrement appuyée envers les automobilistes est nécessaire.
 
Enfin, les enjeux et perspectives de l'aménagement de ces quartiers sont de taille. L'aménagement de ceux-ci en une réelle zone composée de multiples rues préfigure peut être, et même sans doute, de ce que sera l’hypercentre ville de Marseille demain : une grande zone apaisée où la vitesse de circulation sera  réduite à 20 km/h et où les aménagements permettront à tous de circuler librement et en toute sécurité du Vieux Port aux Cinq Avenues et d'Euromed à Castellane... Mais quand, au juste ? Tout dépendra si le futur Maire de Marseille a une fibre cycliste ou pas...
 

Vendredi 17 janvier : table ronde à la Cité des associations

Collectif Vélos en Ville Municipales 2014 Politique cyclable Table ronde place du vélo
La semaine dernière le Collectif Vélos en Ville a distribué son livre blanc et son questionnaire aux candidats aux municipales. Après cette 1ère interpellation, ils pourront exprimer leurs positions sur la place du vélo à Marseille au cours de la table ronde de vendredi.
 
Le 17 janvier, venez débattre avec les têtes de liste des principaux partis. Rendez-vous à la cité des associations, salle Arthémis, à 18h.
 

Distribution du livre blanc le jeudi 9 janvier

Collectif Vélos en Ville Marseille Municipales 2014 Distribution Livre blanc VéloPendant des mois, le Collectif, et tout particulièrement la commission Aménagement Cyclable, a travaillé sur l'écriture d'un livre blanc : il s'agissait de mettre par écrit nos propositions pour une politique des déplacements alternatifs à Marseille.
Nous vous invitons à venir distribuer ce livre blanc aux sièges de campagne (ou de parti) des 6 candidats des principaux partis ce jeudi 9 janvier à 17h. Rendez-vous au local, 24 rue Moustier 13001 Marseille, pour donner de la voix et du poids à cette distribution couverte par les médias.

Le 17 janvier : table ronde sur "la place du vélo à Marseille"

Collectif Vélos en Ville Table ronde Municipales 2014 Marseille Place du vélo
Après la distribution du questionnaire et du livre blanc, le Collectif Vélos en Ville poursuit ses interpellations des candidats aux municipales pour réactiver le dialogue sur la place du vélo dans l'espace urbain marseillais.
 
Le vendredi 17 janvier, venez nombreux poser vos questions et échanger vos arguments avec les têtes de liste des principaux partis.
Nous vous confirmerons le lieu du rendez-vous dans les jours à venir sur le site du Collectif Vélos en Ville : http://www.velosenville.org/
 
Collectif Vélos en Ville Le Ravi Marseille Table ronde Bicyclette Aménagement cyclable

USES : le jeu-concours du Collectif Vélos en Ville

USES, c’est le nom d’un nouveau jeu - concours que le Collectif Vélos en Ville lance aujourd’hui. USES un jeu pour essayer de comprendre comment l’espace est utilisé à Marseille. Tout le monde peut participer, il suffit de lire les règles du jeu et de nous envoyer vos participations. Les gagnants seront affichés sur le site web de l’association.
On entend souvent dire que Marseille est la ville de la bagnole, que tout y est fait pour elle et qu’il n’y a pas de place pour le vélo. Ce n’est effectivement pas difficile à remarquer, encore moins de le dire mais le prouver demande quelques efforts. C’est donc avec ce jeu que l’on vous propose de montrer à quel point à Marseille on favorise l’utilisation de la voiture au détriment des modes actifs et du transport en commun. C’est également avec USES que le Collectif Vélos en Ville propose de comparer l’utilisation qui est faite par les Marseillais de la voirie à l’utilisation qui en est faite par les aménageurs. Autrement dit de comparer les parts modales de chacun des modes de transport (Véhicules motorisés, transport en commun, Vélo et piétons) à l’espace de la voirie qui leur est dédié.
Pour illustrer en quoi consiste ce jeu nous nous sommes pliés ci-dessous à l’exercice. Nous avons donc mesuré la distribution de l’espace de la voirie.
 
L’usage des rues du centre ville par les aménageurs :
Dans une rue donnée quelle est la largeur de celle-ci consacrée à chacun des modes de transport ?
Nous avons pris trois exemples de rue qui nous semblent emblématiques des aménagements marseillais :
Collectif Vélos en Ville USES jeu concours Aménagement Cyclable Marseille
 
Utilisation de la voirie Cours Lieutaud (au niveau de la rue Jean Roque)
Le cours Lieutaud, est l’emblème des emblèmes : une voie rapide en plein centre ville qui a bien failli devenir une autoroute il n’y pas si longtemps. Celui-ci nous a finalement très déçu dans ce jeu concours. Nous pensions qu’il allait pulvériser des records mais nous avons finalement trouvé un challenger. Avec ses 85% de places réservées à la voiture il s’en sort néanmoins très très bien avec une note que toutes les villes françaises nous envieraient dans les années 60.
Véhicules motorisés : 85% Piétons : 15% transport en commun et Vélo : 0%     Note : CC
Collectif Vélos en Ville Marseille jeu concours USES Aménagement cyclable
 
Utilisation de la voirie Boulevard National (secteur sud)
Le boulevard National qui dans sa partie sud avec ses deux voies centrales ultra larges à sens unique et ses deux stationnements en épis empêche de relier la bande cyclable du boulevard National nord à la piste cyclable du boulevard Longchamp : il vous en coûtera un grand détour par le boulevard de la liberté si d’aventure vous vouliez relier ses deux rares aménagements cyclables.
Ce candidat n’arrive pas à se hisser à la plus haute place de notre jeu, car nous avons dû établir une moyenne pour celui-ci. En effet, même si ce secteur n’et pas très long, le stationnement en épis n’est pas traité de façon uniforme puisque parfois les potelets empêche le stationnement en pied de façade et des fois non (voir photo). On peut ainsi dire que ce boulevard nous réserve le pire et le moins pire variant de 81 à 88 % de place dédiée à la voiture. Avec une moyenne de 84%, il ne se hisse pas à la première place du podium, mais conserve tout de même une très belle note.
Véhicules motorisés : 84% Piétons : 16% transport en commun et Vélo : 0%     Note : CC
 
Utilisation de la voirie Boulevard de la Liberté
Collectif Vélos en Ville Marseille jeu concours USES Aménagement cyclable
Collectif Vélos en Ville Marseille jeu concours USES Aménagement cyclable
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le boulevard de la Liberté avec ses trois voies centrales extra-larges à sens unique et ses deux stationnements en épis ne pouvait être oublié. Il parait même qu’il va être réaménagé.
C’est notre grand gagnant du mois qui avec ses 87% (et des poussières) d’espace réservé à la voiture se hisse à la première place des rues marseillaises.
Véhicules motorisés : 87% Piétons : 13% transport en commun et Vélo : 0%       Note : D
Collectif Vélos en Ville Marseille jeu concours USES Aménagement cyclable
 
Mais combien de temps ce boulevard gardera-t-il sa place de dernier de la classe ?
Vous pouvez concourir à ce jeu et nous envoyer vos données selon les règles définies à la fin de cet article.

Maintenant comparons cet usage de la rue qui est fait par les aménageurs avec l’usage qui en est fait par les Marseillais.
 
 
L’usage des rues du centre ville par les Marseillais :
part modale 483x323
 
La part modale, c’est la proportion du nombre de déplacement effectués par un mode de transport donné. Les données sont issues du Plan de Déplacement Urbain de Marseille Provence Métropole à la page 27. Sur ce schéma vous pouvez voir par exemple que 71% des déplacements du centre ville sont fait à pied tandis que les déplacements en voiture ne représentent que 16%. Le vélo quant à lui flirte avec les 1% tandis que les Transpires en Commun, pardon, les Transports en Commun représentent 12%.
 
 
Résultats des courses :
resultats 584x235
Nous avons donc deux types d’usages radicalement différents dont la dualité montre bien que les usages faits de la voirie à Marseille n’ont pas grand chose de rationnels. Certains argueront qu’une voiture est plus grosse qu’un piéton, ce qui justifie la dépense d’espace. C’est bien le problème : à Marseille il semble que l’on a oublié que la ville appartient aux habitants et non pas aux voitures, que l’on ne transporte pas des voitures mais des humains. La preuve, Marseille compte 500 000 voitures pour 850 000 habitants.
Pourquoi favoriser alors un mode de transport qui prend autant de place, qui pollue autant, qui fait autant de bruit et qui tue autant de personnes ?
 
 
Bonus :
Utilisation de la voirie, Rue d’Aubagne (niveau rue de Châteauredon)
 
rue daubagne 400x300
En voilà encore une de rue dont les usages sont bien disparates : La partie basse de celle-ci bien qu’arborant un panneau de zone piétonne permet néanmoins l’emprunt par des véhicules motorisés. La partie plus haute que la rue longue des capucins permet depuis quelques jours le double sens cyclable. La partie encore plus haute est-elle depuis quelques mois aménagée en zone de rencontre. Malheureusement, cette zone s’arrête, allez savoir pourquoi à la rue Jean Roque à la limite du 6eme arrondissement, au pied de votre association.
C’est cette zone de rencontre que nous voulons vous présenter en bonus. Avec un ratio de 47% pour le piéton et 53% pour les engins motorisés, cet aménagement remporte (on espère provisoirement) le prix Collectif Vélos en Ville catégorie talon d’or.
Pour apprécier la place consacrée au vélo dan un tel aménagement il convient de se rappeler que la zone de rencontre permet le double sens cyclable, soit la possibilité de circuler dans les deux sens pour les vélos dans cette rue à sens unique pour les voitures. De ce fait et même si la signalisation horizontale est défaillante on peut considérer qu’une partie de la voirie est dévolue au vélo sur 80 centimètres.
On arrive à un résultat final de :
Véhicules motorisés : 41% Piétons : 47% et Vélo : 12%
Note : AA (manque une signalisation horizontale).
grph aubagne 424x232
 
 
Règle du jeu-concours :
Vous avez donc compris qu’il s’agit de mesurer les différentes largeurs de voirie consacrées aux différents modes de transport.
Vous devez vous munir à minima d’un décamètre pour effectuer les mesures. Le double décimètre est proscrit… Les mesures devront être d’autant plus fines que vous mesurez une rue étroite.
L’espace véhicules motorisés comprend aussi bien les voies de circulation, que le stationnement sur voirie ou sur trottoir.
L’espace piéton comprend l’espace de trottoir où ne prend pas place un stationnement voiture, c'est-à-dire là où sont les potelets. S’il n’y a pas de potelet il y a fort à parier qu’il n’y aura pas de place pour les piétons. L’espace piéton se mesure de la façade jusqu’au potelet ou au bord du trottoir.
Pour le vélo et les transports en commun se sont les mêmes règles de mesures.
Vous devez si possible nous fournir des images et l’emplacement de la mesure.
Enfin, nous vous conseillons de faire les mesures à plusieurs pour votre propre sécurité.
 
Les différents prix du jeu-concours :
Les lauréats et un classement seront affichés sur le site web de l’association. Au 31 décembre le prix annuel sera célébré.
Les prix d’indignation
Le prix « du meilleur aspirateur à bagnoles » : prix de l’aménagement présentant le moins de place pour les modes actifs et le plus de place pour la voiture.
Le prix « micro-trottoir » : prix du trottoir le plus étroit indépendamment du reste de la largueur de la voirie.
Le prix « micro-piste-cyclable » : prix de la voirie présentant la piste ou bande cyclable la plus étroite indépendamment du reste de la largueur de la voirie.
Le prix « RT’eMmerde, changez donc de mode » : prix de la voirie présentant la voie de bus la plus large non ouverte à la circulation des cyclistes.
Les prix d’encouragement
Le prix « Collectif Vélos en Ville » catégorie « roue d’or » : prix de la voirie présentant la plus grande largeur en % ou en absolu consacrée à la circulation des vélos.
Le prix « Collectif Vélos en Ville » catégorie « talon d’or » : prix de la voirie présentant la plus grande largeur en % ou en absolu consacrée à la circulation des piétons.
 
 

BNHS Castellane Luminy

Collectif Vélos en Ville Marseille BNHS Castellane Luminy Aménagement cyclable
Nous vous avons déjà par le passé relaté la genèse du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) qui reliera la place Castellane à Luminy. Les travaux inhérents à la mise en place de ce BHNS vont engendrer un remaniement des aménagements cyclable du bd du prado 1 et du bd Michelet. En octobre dernier, nous vous invitions à participer à l'enquête publique à titre personnel pour donner votre avis. A cette occasion votre association a apporté sa propre contribution. Cette contribution de 13 pages se résume ainsi :

Le projet qui est proposé par MPM en ce qui concerne les aménagements cyclables reproduit à l'identique ce qui est déjà en place aujourd'hui avec son lot de conflits entre piétons et cyclistes sur les terre-pleins. Ceci à une exception prés que l'une des deux pistes du terre-plein Est du secteur prado 1 est supprimée. Le Collectif Vélos en Ville a alors proposé des pistes (protégées donc) cyclables bilatérales (c'est à dire de chaque côté du boulevard) sur la contre allée, le long des façades, pour offrir aux cyclistes quotidiens le moins de coupures possibles et une vitesse moyenne plus élevée sur leur trajet. Il a également proposé de supprimer d'avantage de stationnement voiture pour permettre une meilleure cohabitation des modes actifs. Enfin, il a proposé de maintenir l'aménagement actuel sur le mail pour les usages plus récréatifs que journaliers.

Lors d'une récente réunion que le Collectif Vélos en Ville a eu avec les services concernés de MPM, nous avons pris connaissance du nouveau projet de MPM, suite à cette enquête publique. Celui-ci consiste à supprimer la piste cyclable sur les deux terre-pleins et de faire rouler les cyclistes dans une contre allée aménagée en zone 30.

Pour résumer il nous semble que MPM garde de l'enquête publique ce qui l'intéresse et écarte le reste, c'est à dire qu'il n'y aura plus du tout de piste cyclable. Votre association prépare un courrier à l'attention de l'aménageur pour réaffirmer ses demandes.
 

Marseille, 2ème ville de France

Collectif Vélos en Ville Marseille PMU
Marseille deuxième ville de France, c’est notre maire qui le répète  !
Mais c’est faux , par exemple sur les embouteillages on est les premiers et inversement pour le nombre de toilettes  publiques ou les piscines... sans doute les derniers un peu comme pour les aménagements cyclables.
Mais plus important, concernant l’accessibilité aux personnes paralysées, là on est pas les n°2, non, on est à la 83ème place sur 96.
D’après le dossier de presse (février 2013) de l’APF, alors que globalement en France les villes s’améliorent au sujet de l’accessibilité des personnes handicapées, Marseille elle, accumule les retards. Il faut rappeler que la loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d’accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent être les mêmes que celles des  personnes valides, ou à défaut d’une qualité d’usage équivalente. Avec une date butoir : 2015. Ceci concerne entre autres: transports en commun, écoles, commerces de proximité et cabinets médicaux et paramédicaux, centres commerciaux, bureaux de poste, cinémas et piscines.
 
Dans le Communiqué de presse de APF on peut lire ces 2 extraits :
 
Les bonnes politiques et les autres :
"Première nouveauté de ce baromètre : Nantes, 3 fois championne, laisse la tête du classement à Grenoble ! Autre constat positif, la moyenne nationale prend 1 point supplémentaire, passant de 12/20 en 2011 à 13,2/20 en 2012. Cependant, ces améliorations ne sauraient masquer le retard de grandes villes comme Marseille, Besançon, Dijon, Valence ou Bobigny. "
Score de Marseille : 10.7 contre 18.4 pour Grenoble.

" Des grandes villes toujours à la traîne.
Au­-delà du classement général, c’est l’évolution de la note qui permet d’appréhender les dynamiques mises en place localement ou non. S’il faut se féliciter d’un rythme désormais engagé pour les deux tiers de ces collectivités locales, l’inquiétude est prégnante pour un dernier tiers d’entre elles par rapport à l’échéance de 2015. Ne pas atteindre les 12/20 pour des villes telles que Marseille, Besançon, Dijon, Valence, Bobigny, interrogent sur la conduite d’une politique publique optimale en la matière, puisque pour preuve, elles n’engrangent pas le maximum de points sur ce volet.
....
Pour toutes ces villes, il faut souhaiter que l’accessibilité devienne enfin un enjeu politique avant les élections municipales de 2014. "

Pour conclure , si nous au CVV on attend des aménagements cyclables pour nous faciliter la vie, d’autres, moins chanceux, mériteraient déjà l’indispensable. Alors (à  titre personnel) mon engagement s’en trouve renforcé pour faire avancer notre ville.
 


source : http://presse.blogs.apf.asso.fr/media/02/01/3338045008.pdf
*Etablissements Recevant du Publi

La commission aménagements cyclables

voitureouvélo

Notre ambition :

Œuvrer, dans une optique participative et d'éducation  populaire, pour que les adhérents du Collectif Vélos en Ville, mais aussi plus largement les marseillais, acquièrent une autonomie d'intervention grâce à la diffusion de cette parole citoyenne et cycliste sur les questions d'aménagements cyclables et plus largement d'aménagement de l'espace public.

 
Notre projet :

Mettre notre « expertise » au service de la stratégie de groupe de pression du Collectif Vélos en Ville.

 
Fonctionnement de la commission

 Les membres de la commission se réunissent une fois par mois au local pour faire un point sur leurs interventions. Les tâches sont réparties en fonction des disponibilités de chacun.

 
Appel à bénévoles

Vous vous intéressez aux projets d’aménagements de voies cyclables à Marseille, et plus largement à la question de l’espace public en ville.

Vous aimez vous impliquer en amont des décisions, c’est-à-dire avant qu’il ne soit trop tard.

Vous aimez éventuellement intervenir en direct lors de concertations ou débats organisés.

Vous appréciez le montage de dossiers et êtes curieux, curieuse, pourquoi pas même obstiné(e).

Vous avez aussi envie de diffuser et partager vos connaissances.

 

La Commission Aménagement Cyclable n’attend que vous !


 Parmi les bénévoles :
 
François Costé 1625x1080
 
Gilbert Veyrié 1625x1080
 
Philippe Buffard
 
Jean-Christophe Gadrat
DSCN2970 810x1080
photo Christiane sans grue 810x1080
     FRANCOIS       GILBERT       PHILIPPE 
         J.-C.
          SAM
     CHRISTIANE

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour que la prise en compte des cyclistes dans l'espace public marseillais soit une réalité, le Collectif Vélos en Ville veille et agit !


La commission « Aménagements cyclables » travaille pour la prise en compte des intérêts des cyclistes dans l’espace public marseillais, c’est-à-dire, le vôtre, et donc le nôtre.

 

Pour cela, la commission porte une parole citoyenne et cycliste dans les lieux de concertation et de débat.

 

Aménagement Cyclable

Pour que la prise en compte des cyclistes
dans l'espace public marseillais soit une réalité,
le Collectif Vélos en Ville veille et agit !

La commission « Aménagements cyclables » travaille pour la prise en compte des intérêts des cyclistes dans l’espace public marseillais, c’est-à-dire, le vôtre, et donc le nôtre.

Pour cela, la commission porte une parole citoyenne et cycliste dans les lieux de concertation et de débat.

 

Un nouveau panneau pour les cyclistes à Marseille

TAD bir hakeim
C'est suffisament rare à Marseille pour le souligner, un nouveau dispositif pour les cyclistes a fait son apparition sur le territoire de MPM.
Repéré cet été à l'occasion des festivités du 14 juillet, un TAD a été installé rue Bir Hakeim.
Mais qu'est ce que c'est donc qu'un TAD vous nous direz.
 
De son petit nom, le Tourne A Droite ou cédez le passage au feu est la possibilité pour les cyclistes, à certains feux de circulation, de tourner à droite ou d'aller tout droit alors que le feu est rouge.
 
C'est une initiative remarquable pour notre territoire car ce panneau n'est pas encore généralisé en France et fait donc son apparition à Marseille à titre expérimental. Il a même, figurez-vous, été installé à un carrefour pertinent puisqu'avant celui-ci les cyclistes ne pouvaient tourner à droite pour emprunter la piste cyclable la plus courte du monde rue Albert 1er.
 

Enquête publique du BHNS Castellane Luminy : dernier jour pour participer

L'enquête publique du BHNS Castelanne Luminy est en cours depuis le 4 septembre et jusqu'au 9 octobre 2013 inclus. Ce projet de BHNS est l’occasion de réaménager l'axe le plus structurant de Marseille pour les déplacements à vélo.
 
Actuellement les avenues du Prado et de Michelet offrent des pistes cyclables on ne peut plus perfectibles puisqu'il s'agit d'un espace très restreint et partagé entre piétons, cyclistes, usagers de la RTM, marché, terrasse de café ou de restaurant, kiosque à journaux ou à fleurs, bouche d'aération ou sortie de métro, panneaux publicitaires, bancs, arbres, etc. Ce partage de l'espace a engendré de nombreux conflits d'usage qui avaient d'ailleurs débouché le 30 décembre 2008 sur une annulation par le tribunal administratif de deux arrêtés de 2006 autorisant la circulation des cyclistes sur ces terre-pleins.

Aujourd'hui ce projet de BHNS propose de refaire à l'identique ce qui existe déjà et donc de reproduire les mêmes erreurs du passé. Il est à noter tout de même quelques différences qui vont aggraver encore un peu plus les problèmes actuels : disparition d'une des deux pistes cyclables actuelles, augmentation de la fréquentation de l'espace partagé, une piste cyclable en lieu et place de l'implantation actuelle des arbres, bancs, terrasses, etc. Des stationnements automobiles en épis avec une emprise évidente sur la piste cyclable, etc.
 
Le Collectif Vélos en Ville propose de créer des pistes cyclables, et donc en site propre, sur les contre-allées de l'avenue du Prado et du boulevard Michelet tout en maintenant une zone piétonne sur les terres pleins centraux afin de favoriser la pratique des modes doux, marche à pied et vélo, avec des espaces dédiés suffisants.
 
Vous pouvez faire entendre votre avis en contribuant à cette enquête publique sur les registres ouverts à cet effet  :
  • au siège institutionnel de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole (Le Pharo – 58, Boulevard Charles Livon – 13 007 Marseille) : du lundi au vendredi de 09h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 ;   
  • en mairie du 4ème secteur (Villa Bagatelle – 125, rue du Commandant Rolland – 13008 Marseille) : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 ;
  • en mairie du 5ème secteur (La Maison Blanche – 150, boulevard Paul Claudel – 13009 Marseille) : du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00 ;
  • dans les locaux de la Faculté de Luminy (163, avenue de Luminy - Bâtiment TPR1 – Entrée F – Rez-de-Chaussée – 13009 Marseille - salle du dialogue compétitif Plan Campus) : le mardi de 14h00 à 17h00 et le jeudi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.
  • Ou être adressés par correspondance au Commissaire Enquêteur à l'adresse suivante :
    M. Thierry VAGUE – Commissaire Enquêteur
    (Réalisation d’une ligne de BHNS Castellane / Luminy à Marseille, 6ème, 8ème et 9ème arrondissements)
    Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole
    Direction des Infrastructures – Les Docks Atrium 10.5 – BP 48014 – 13567 Marseille Cedex 02
     
     

 

Des nouvelles de la commission Aménagements cyclables

La Communauté Urbaine fait appel du jugement concernant les aménagements cyclables boulevard d’Athènes, Place des Capucines et Place du 4 septembre.
Marseille Provence Métropole a transmis au Collectif Vélos en Ville par voie judiciaire deux mémoires pour contester la décision du tribunal. Cette décision contraint la Communauté Urbaine à décider des aménagements cyclables sur ces voies aménagées récemment. Après la conférence de presse de Marseille Provence Métropole concernant la promotion du vélo et la signature d’une convention avec le Collectif Vélos en Ville, notre association s’interroge et demandera des explications sur cet appel.
 
Le Plan de Déplacement Urbain (PDU) a été voté… tout reste donc à faire.
 
 
La commission d’enquête a bien relevé qu’il n’y avait pas de programmation financière pour les aménagements cyclables. Le 14 juin, le comité de pilotage du PDU a été informé d’une proposition de priorité dans les aménagements cyclables définis dans le Plan. Ces propositions concernent les aménagements cyclables et les zones apaisées. L'association dispose de cette proposition et s’apprête à donner son avis sur ces priorités. Avis aux amateurs, la commission aménagements cyclables est à votre écoute.

Marsactu, 31 mai 2013

2013.05.31.Marsactu. Eugène Caselli veut du vélo  en ville et en campagne

PDU, vous n'avez plus que quelques jours pour donner votre avis

bandeau-concertation-pdu-mpm

Plan de Déplacement Urbain (PDU) de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole,

vous n'avez plus que quelques jours, jusqu'au 17 mai, pour donner votre avis à l'occasion de l’enquête publique.

 

Alors que près de 50% des gaz à effet de serre et autres polluants que nous respirons tous les jours sont générés par les transports routiers motorisés et que l'on attend toujours une politique en faveur des déplacements à vélo à Marseille, votre avis sur le projet de PDU mis à l'enquête publique est d'autant plus important.

Pourtant on ne peut pas dire que la publicité faite autour de cette enquête publique soit au niveau de l'enjeu. Nous n'avons pas vraiment l'impression que nos élus aient vraiment envie que le citoyen lambda, cycliste ou pas, s'intéresse d'un peu trop prêt à ces questions. Au Collectif Vélos en Ville nous pensons au contraire qu'en tant qu'électeur chouchouté ou en tant que cycliste méprisé, vous devez donner votre avis.

Aussi pour vous faciliter la tâche, nous avons décortiqué pour vous ce plan et le moins qu'on puisse dire c'est qu'en matière de vélo notamment, le compte n'y est pas, loin de là.

 Nous vous proposons ci-dessous une trame de courriel ou de courrier à envoyer en masse au président de la commission d'enquête.

Vous pouvez bien sur l'envoyer tel quel ou la modifier à votre guise. C'est un peu long...mais c'est très bon. Faites vous plaisir!

 Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, vous trouverez ci-dessous le lien vers le dossier de l'enquête publique. On vous recommande de jeter un coup d’œil sur l'analyse qu'en font l'Autorité environnementale et le Préfet. Langage diplomatique, peut-être, mais ça décoiffe quand même.

 http://www.marseille-provence.com/actions/enquete-publique-pdu.html

 

Contribution à envoyer avant le 17 mai par mail à :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.?cc=Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.&subject=Contribution%20à%20l'enquête%20publique%20du%20PDU">Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.?subject=Contribution%20à%20l'enquête%20publique&cc=Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

 

ou par courrier à :

Monsieur le président de la commission d'enquête sur le PDU de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole

Monsieur Ivan Chiaverini

Communauté Urbaine Marseille MPM

Direction de pole mobilités et déplacements

BP 48014

13567 Marseille cedex 02



Pour voir le contenu de la lettre  Cliquez ci-dessous:
 

Lire la suite : PDU, vous n'avez plus que quelques jours pour donner votre avis

La Provence 22 avril 2013

2013.04.22.La Provence. Les défenseurs du vélo gagnent encore contre MPM 737x1080 

20 minutes 16 avril 2013

 
 
16.04.2013.20minutes.Marseille fait toujours aussi peu de place aux vélos 598x1080

LCM, 15 avril 2013

Marseille condamnée pour défaut de piste cyclable
 

Le Monde blogs, 21 avril 2013

Le Monde Blogs, 21 avril 2013
 
Olivier Razemon
 
Marseille reçoit le « clou rouillé », trophée de la ville la moins cyclable
 
Marseille-2012-II-030-1024x768
Et le "clou rouillé" est attribué à… Marseille ! La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), qui rassemble 180 associations locales de cyclistes, a décerné samedi 20 avril le trophée de la pire ville cyclable.

Lire la suite : Le Monde blogs, 21 avril 2013

Marsactu, 15 avril 2013

Marsactu, 12 avril 2013

Jean-Marie Leforestier
 
La communauté urbaine a décidément du mal avec les vélos. Marseille Provence métropole (MPM) vient d'être condamnée pour ne pas avoir respecté la législation sur les pistes cyclables. La loi stipule que, dans la mesure du possible, un aménagement cyclable doit être aménagé lors de toute construction ou rénovation de voie. Déjà à l'origine d'autres rappels à l'ordre de MPM, le collectif Vélos en ville a pointé cette fois-ci trois réaménagements sur les places du Quatre-septembre et des Capucines ainsi que le boulevard d'Athènes. Selon le jugement, la collectivité a deux mois pour se mettre en conformité avec la loi.
 

La Marseillaise, 5 mars 2013

Vélos en Ville de retour devant le tribunal administratif 
 
La Marseillaise, 5 mars 2013
 
VELO ATHENES.SC 
Le boulevard d’Athènes n’est équipé que d’une seule voie cyclable, dans le sens montant. Photo stephane clad.
  

Lire la suite : La Marseillaise, 5 mars 2013

La Provence, 6 mars 2013

2013.03.06.LaProvence.Les vélos rament pour obtenir des pistes cyclables 836x1080
 
2013.03.06.LaProvence.Les vélos rament pour obtenir des pistes cyclables 2 1151x1080

Le Parlement Européen inclut le vélo au sein des recommandations relatives au réseau Transeuropéen de Transports

La Provence, 12 12 2012

2012.12.12.La Provence1. Marseille veut chasser la voiture

2012.12.12.La Provence2.Marseille veut chasser la voiture

2012.12.12.La Provence3. Marseille veut chasser la voiture

 

"Le vélo" remonte doucement la pente, La Provence

La Provence 12 novembre 2012 938x768

Bernard Largeaud : vingt ans de patrouille à vélo !

Bernard-Largeaud-vingt-ans-de-patrouille-a-velo image article largeSur son vélo, le “?patrouilleur?” sillonne l’agglomération tourangelle chaque jour depuis vingt ans. C’est comme s’il avait fait trois fois le tour de la Terre !

 

Bernard Largeaud a fait du vélo son mode de vie… pour les courses aussi?!


Avec son casque, son baudrier et ses gants, le patrouilleur du Collectif cycliste 37 est bien connu des Tourangeaux. Dans chaque quartier, il relève les dégradations et embûches qui parsèment les rues. Tout est daté dans son carnet?! Les casseaux de verre, les nids de poules, les panneaux effacés, les arceaux endommagés… Il a ses contacts partout et ses signalements sont pris au sérieux?: «Je m'adresse directement aux services concernés et en général, la réaction est rapide?! Grâce à Gérard Rollin, président du Collectif Cycliste, la patrouille s'est renforcée. Plusieurs bénévoles participent et Fabien, notre salarié, relance les dossiers qui traînent. »

A l'origine du collectif

Le travail ne manque pas, surtout depuis le tram?: « Au démarrage des travaux, on avait demandé que des itinéraires-vélo soient indiqués, mais rien n'a été fait?! Un cycliste qui sort de la gare de Tours ne trouve aucune indication pour rejoindre la Loire à Vélo et il tombe en plein chantier?! A cela s'ajoutent la voirie de plus en plus défoncée et les incivilités qui augmentent. Il reste de gros progrès à faire pour que le vélo soit pris en compte dans les aménagements urbains?! »
Militant convaincu, Bernard Largeaud était à l'origine du Collectif cycliste en 1990, lors de l'interdiction aux vélos du premier pont de Saint-Cosme.
Cycliste depuis toujours, il a définitivement abandonné la voiture depuis sa retraite à Tours, il y a vingt ans. Un choix qu'il n'a jamais regretté?: « Je fais tout en vélo?: les déplacements utilitaires comme les balades. Et pour aller plus loin, je mets le vélo dans le train?! Quelle que soit la météo, je descends en ville chaque matin. Il n'y a que les trombes d'eau, la neige ou le verglas qui me dissuadent de sortir?! Pour les achats, je suis équipé de grosses sacoches. Les courses à vélo, c'est d'ailleurs un thème qu'on va développer au Collectif avec une demande pour davantage d'arceaux et des itinéraires sécurisés dans les zones commerciales. »
Pourtant, Bernard Largeaud n'a eu que cinq vélos dans sa vie?: « Il faut du matériel costaud et surtout un bon antivol en U?! Avec ce vélo que je viens d'acheter, j'espère rouler encore longtemps, tant que je ne serai pas cassé par l'âge?! Ca m'entretient… et j'aime ça?! »

Collectif cycliste 37, 59 boulevard Preuilly, Tours, tél. 02.47.50.16.34, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Correspondante : Agnès Riffonneau

 

Aménagements cyclables, où en est-on ?

La commission "Aménagements cyclables" du Collectif Vélos en Ville travaille beaucoup !

Il est important que vous soyez au courant de son activité et de son "combat" pour que notre ville devienne un peu plus "cyclable".

Camille Pelletan
MPM propose une bande cyclable entre une voie de circulation (Bus-VP) à droite et un couloir bus à contre sens à gauche. Le CVV écrit au président de MPM pour l'avertir du caractère dangereux de la proposition d'autant plus que la largeur du couloir bus a été diminuée (4,30 m) par rapport à la proposition initiale d'Euroméd (4,50m).

Aubert et La Parette
Suite aux injonctions du tribunal, MPM propose des améliorations des aménagements. Sur Aubert, le CVV écrit à MPM pour demander la protection physique du Double sens cyclable prévu et la prise en compte du Tourne-à-gauche pour les vélos vers la rue Mistral.
Sur la Parette MPM propose la mise en place de ralentisseurs.

Desautel
En l'absence de proposition acceptable de MPM, Maître Candon déposera un recours au Tribunal Administratif au nom du CVV.

Boulevard d'Athènes
Dans le sens de la descente, le CVV avait « accepté » que les vélos soient dans la circulation générale au vu des plans initiaux. La réalisation de l'aménagement n'est pas conforme aux plans initiaux et a posteriori un aménagement cyclable aurait donc été possible.
Dans le sens montant les cyclistes seront partiellement détournés vers le trottoir.
Un  mémoire en réponse à MPM est en cours de rédaction suite au recours déposé par Maître Candon  au Tribunal Administratif.

Schéma directeur des modes doux
Le document phase 1 est consultable au CVV. Une analyse de ce document sera proposée lors de la prochaine réunion de la commission, le 18 octobre.

La Canebière
La signalisation autorisant la circulation des vélos sur la Canebière est mise en place suite à nos deux manifestations.

Rue de Lyon
Le CVV demande que les zones 30 créées à l'occasion de la création de la ligne de bus (BHNS) soient bien organisées pour pacifier la circulation (retour à la priorité à droite en particulier) et réitère sa demande d'autoriser la circulation des vélos dans les couloirs de bus.

Rabatau
Le CVV demande des aménagements cyclables Boulevard Maillane et traverse de l'Antignane qui doivent être réaménagés suite aux travaux du tunnel.

U430 : le CVV contribuera à la concertation préalable.

BHNS Luminy : le CVV contribuera à la concertation préalable.

 

Libération 23 mars 2012

2012.03.23.Libération.A Marseille les cyclistes excédés cherchent encore leur place900

2012.03.21.Libération2.A Marseille les cyclistes excédés cherchent encore leur place

Vélos : la tension monte sur la Canebière

2012.04.26.dai.la tension monte sur la Canebière

Manifestation le 22 septembre pour une Canebière cyclable

Rendez-vous le samedi 22 septembre 2012  à La Girafe, Square Léon Blum (en haut de la Canebière) à 16H30.

velocanebière2-web-web

Lire la suite : Manifestation le 22 septembre pour une Canebière cyclable

Investir dans 1,6 km d'autoroute ou dans des pistes cyclables ? Portland a fait son choix.

energy citiesPar Béatrice Alcaraz, le 20 août 2012

Aménager le territoire pour réduire les consommations énergétiques : c’est une approche que présente Energy Cities dans sa dernière publication : 30 propositions pour la transition énergétique des territoires
 
Et plus particulièrement "Planifier le report modal vers les modes de transport durables" pour devenir une ville attractive et rendre aux habitants les espaces publics.
 

Pour réussir cette transition, il faut réunir plusieurs conditions :
  • créer une cohésion entre les décideurs et reponsables de la planification urbaine, les transport privés ou publics, les associations d’usagers,
  • conduire un travail d’équipe
  • tenir informée la population sur les objectifs poursuivis
  • . . .
 C’est ce qu’a réussit la ville de Portland (USA) !

De par sa politique elle est probablement devenue la ville la plus européenne des villes américaines.
Depuis plusieurs années, Portland a remis en service un réseau de tramway, met le vélo à l’honneur, bannit la voiture du centre ville et où des immeubles « verts » sont érigés. "Faire de Portland la ville américaine la plus désirable pour les cyclistes n’a pas coûté plus que construire 1 mile (NDLR : 1,6 km) d’autoroute", dit Roger Geller du Bureau des Transports de Portland !

bike portland-37808

 

En 2009, la ville de Portland lance son Climate Action Plan dont le but était d’identifier et d’établir les stratégies prioritaires afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80% d’ici 2050. L’objectif était également de soutenir les entreprises locales, d’améliorer la qualité de vie et de maximiser les effets positifs pour la communauté, comme l’air pur, l’eau claire et la santé humaine et environnementale.

Retrouver la vision pour un futur durable de la ville de Portland.
 
portland

Vision et gouvernance vers une ville basse-consommation : exemple de Portland (USA)
En 2007, le conseil municipal de Portland a adopté une série de résolutions destinées à développer une stratégie de réduction des émissions locales de carbone de 80% d’ici 2050. Cette initiative est fondée sur la vision et les démarches entreprises dans le cadre de l’élaboration du « Climate Action Plan » (CAP) 2009 de Portland. Ce plan d’action régional offre une structure novatrice pour progresser vers un avenir prospère et durable. 
Télécharger : PDF - 2.2 Mo

 
Retrouvez également l’exemple de Portland dans l’émission d’Arte "Arte Reportage":
 

Pour une zone apaisée visible à Noailles

Par arrondissement

Pistes cyclables