24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Fermeture estivale
du 05/08 au 27/08
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Retour sur le weekend cyclo-camping à Cucuron

Cucuron cvv web, Collectif Vélos en Ville, Weekend cyclo-camping, Cucuron, VéloLe rendez-vous de départ du weekend était donné à 11h devant la gare d’Aix-en-Provence. Malgré que la majorité des participants aient décidés de se rendre directement à Aix en train ou en voiture, deux intrépides (Hilmer et Johann) sont venus de Marseille directement à vélo malgré la fraicheur matinale. Ils ont ainsi retrouvé Émilie, Dave, Clémence et Philippe, tous arrivés en train, à une terrasse de café devant la gare. Par la suite nous ont rejoints Mitch et Annie, ainsi que Arnaud et Rose (arrivant tous les deux en bus depuis d’Aubagne). Nous étions donc dix au rendez-vous : Hilmer et Johann (les marseillais déjà chauds comme la braise), Mitch et Annie (couple marseillo-aubagnais et cyclo-voyageurs accomplis), Émilie (charmante danseuse et nouvelle venue dans le groupe des Dér’ailleurs), Philippe (et son accent marseillais inimitable), Clémence (dont l’accent est à l’opposé de celui de Philippe), Rose (la cyclo-voyageuse aubagnaise), Dave (l’américain fan de vin ‘’wouge’’ comme il le prononce si bien) et Arnaud (notre guide/GPS incollable).

Le groupe part donc en direction du nord, en direction de Rognes. La route pour sortir d’Aix est une belle montée, mais tant mieux, cela a permis de nous réchauffer. Arnaud nous faisant passer par des routes peu fréquentées, cela nous a permis de pédaler sereinement et de profiter ainsi du magnifique paysage automnal (où les couleurs allaient du rouge au vert-clair, tout en passant par le jaune). Mitch et Johann se sont, comme d’habitude, tiré la bourre lors des montés. Une fois le premier col passé, nous traversons la ville de Rognes et nous nous dirigeons vers la Roque-d’Anthéron, où nous avons pique-niqué, près de l’abbaye de Silvacane. Par la suite, nous traversons la Durance pour nous retrouver dans le Vaucluse et nous arrivons à Cadenet, où nous nous sommes arrêtés prendre un café. Cucuron n’étant plus très loin, nous faisons un petit détour par Vaugines, via des petites routes de campagne. Nous arrivons ainsi à Cucuron, un peu avant la tombé de la nuit.

Une fois les courses faites, nous nous dirigeons vers notre gite, situé sur un domaine viticole. Le propriétaire du gite (et du domaine) a fait son maximum pour nous accueillir dans les meilleurs conditions possibles, allant même jusqu’à nous offrir deux bouteilles de vin (au grand bonheur de Dave). Après avoir pris nos quartiers dans le gite, et pendant que notre repas mijotait, nous avons pu participer à une leçon improvisée de danse Forro, animée par Emilie. La fin de soirée a été animée par un quizz en équipe plutôt bruyant, empêchant même certains de dormir. Une fois la nuit passée, les rayons matinaux du soleil nous ont tout doucement réveillé. Hilmer, très matinal, s’est même rendu jusqu’au centre-ville de Cucuron en guise de promenade matinale. Après le petit déjeuner et le chargement des sacoches, le groupe a fait route vers Cucuron pour y visiter un peu la ville. Celle-ci étant un peu de style médiéval, il a été agréable de se promener à l’intérieur de ses rues.

Au moment de reprendre la route, Clémence nous dit au revoir, préférant rester un peu plus longtemps à Cucuron, le reste du groupe partant vers le sud. La route étant plutôt descendante, Hilmer et Johann ne manquèrent pas de faire la course, au point de louper une charmante petite route conseillée par Arnaud, que le reste du groupe à emprunté. Mais fort heureusement, le groupe scindé en deux, a pu se rejoindre quelques kilomètres plus loin à Ansouis. L’heure de manger approchant, nous décidons de nous arrêter pour casser la croute à Pertuis, dans un petit parc avec un peu de verdure. Le repas passé et une courte sieste plus tard, nous avons repris la route en direction d’Aix-en-Provence. Le chemin que nous avons emprunté nous permettait d’avoir une magnifique vu sur la Sainte-Victoire. Une fois à Aix, le groupe s’est dispersé : certains prenant le train vers Marseille, d’autre le bus vers Aubagne. Seul Arnaud a eu la motivation de continuer à vélo jusqu’à chez lui à la Ciotat. Le groupe s’est donc dit au revoir devant la gare, terminant ainsi ce beau petit week-end cyclo-voyage automnal.

Vidéo Balade à Aubagne

Visite guidée par un non-voyant