24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi : 18h30 - 21h00
Mercredi : 18h00 - 21h00
Jeudi :
Vendredi :
Samedi : 13h00 - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




L'Indemnité Kilométrique Vélo en marche à Marseille

person-731492 640Depuis le 11 février 2016, l'indemnité kilométrique vélo (IKV) peut être mise en place dans le secteur privé et également dans certains établissements publics depuis le 1er septembre. Une première structure a déjà mis en place cette incitation au déplacement à vélo des salariés à Marseille. Mais l'IKV c'est quoi et qui le fait ?

Issue de la loi de transition énergétique du 18 août 2015, l'indemnité kilométrique vélo permet à un employeur, et de manière facultative (c'est là que le bât blesse), de prendre en charge tout ou partie des frais engagés par ses salariés qui viennent au travail à vélo.
Des indemnités de déplacement étaient déjà possibles pour les utilisateurs des transports en commun et pour les utilisateurs de vélo en libre service mais le cycliste de tous les jours était resté jusque là sur le carreau.
Désormais, chaque employeur soucieux de développer ce moyen de transport efficace et vertueux à plusieurs titres (pollution, congestion, santé, etc.) peut indemniser ses salariés à hauteur de 25 centimes par kilomètres parcourus entre le domicile et le travail par jour effectivement travaillé. Cependant, celle-ci est plafonnée à 200€ par an et c'est là aussi que le bât blesse encore. Il en résulte une exonération d'impôt sur le revenu des salariés et une exonération des cotisations sociales pour l'entreprise plafonnée à 200€/an. Cette prise en charge peut être cumulée avec le remboursement des transports publics et des vélos en libre service si il s'agit d'un trajet de rabattement vers une gare ou une station.

À Marseille, où le contexte pour le développement du vélo n'est pas le plus exemplaire en France, une première structure a mis en place cette mesure incitative: ESIA.

ESIA est un fonds d’intervention technique et financier au bénéfice des créateurs d'entreprises et des projets de l’économie sociale et solidaire en région PACA. Depuis 2002, ESIA a instruit en moyenne 400 demandes par an et a apporté à ses bénéficiaires conseils et financements à moyen terme. À ce jour, ce sont près de 16 millions d’euros qui ont été prêtés et les projets soutenus par ESIA représentent 30 000 emplois en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
C'est ce genre de structure qui peut soutenir ou accompagner des projets comme celui de votre association préférée et on peut dire qu'avec cette indemnité kilométrique, ils montrent l'exemple.

Alors cycliste quotidien que vous êtes, n’hésitez pas à demander l'indemnité kilométrique à votre employeur et à nous tenir informé si il l'a déjà mis en place où va le faire.

Les moyens d'influer sur les transports à Marseille sont rares, ne nous en privons pas !


Plus d'infos :

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F33808
http://www.fub.fr/sites/fub/files/fub/Lobby/fiche_fub_ikv_22-03-2016.pdf
http://www.esia.org/

Le quotidien d'un cycliste parisien pendant 1 an.