24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi : 18h30 - 21h00
Mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : apéro Vigilo à 18h30
Vendredi : 18h - 20h
Samedi : 13h - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




La commission Ecomobilité

 

 Parmi les bénévoles :
 

Abdu 717x1080

Arnaud Denjean 717x1080 Virginie 313x409 Christophe 717x1080

Thomas Chaussade 717x1080

  Abdu Arnaud D. Virginie Christophe  Thomas

Corentin 717x1080

Jean-Luc 717x1080 Mark Page 717x1080 Maruja 717x1080 Vincent 717x1080
Corentin   J.-Luc     Mark    Maruja  Vincent

Youcef 717x1080

Oliver 717x1080 Pierre 717x1080 Sophie Portier 717x1080 Véro 717x1080
  Youcef   Oliver    Pierre Sophie P.
    Véro

 

La promotion du vélo comme solution à la mobilité urbaine pour tous

 

S7-Plus-de-3-millions-de-velos-ont-ete-vendus-en-France-en-56415

 Afin d'inciter le grand public à utiliser leur vélo dans le quotidien, le Collectif Vélos en Ville propose plusieurs types d'actions :

 

- Des actions pédagogiques :

Les interventions auprès du jeune public (écoles, collèges, centres sociaux) permettent d'aborder des thématiques éducatives, citoyennes et de prévention routière. Elles développement l'autonomie des jeunes au travers d'une activité physique régulière.

Elles ont pour objectif de :

• Sensibiliser et informer sur les déplacements éco-mobiles dont le vélo, sur la sécurité des vélos et l’accessibilité vers les collèges.

• Susciter une pratique citoyenne du respect du code de la route, et mener une réflexion sur le code de la rue.

• Développer, encourager et améliorer l’usage du vélo au quotidien pour se rendre au collège.

• Apprendre aux enfants à réduire leur impact sur l’environnement grâce à leurs déplacements non motorisés.

Les actions comportent une partie théorique de sensibilisation à l'éco-mobilité et à la sécurité routière ainsi que des activités pratiques. Les ateliers mobiles permettent aux jeunes d'apprendre à préparer et réparer leur vélo de manière autonome, selon le principe de "vélonomie".

La vélo-école permet aux enfants d'acquérir les automatismes et attitudes incontournables pour évoluer à vélo en toute sécurité en milieu urbain.

Enfin les balades socio-éducatives constituent la mise en pratique des connaissances théoriques et pratiques acquises précédemment. Elles permettent d'amener les enfants à se repérer dans la ville en partageant la route et en respectant les usagers.

 

- Des festivals cyclables :

L'objectif des bus cyclistes est de diminuer les émissions des gaz à effet de serre en incitant le public de grands événements à utiliser des modes de déplacements doux et plus responsables en terme d'énergie. Il permet ainsi de réduire l'empreinte écologique des festivals souhaitant adopter un comportement éco-responsable.

Le bus cycliste est un système de déplacement en commun à vélo, sur un trajet déterminé, comprenant des stations avec des horaires de passage. Il est accompagné et encadré par un guide expérimenté connaissant bien le parcours. Ce dispositif permet avant tout une grande convivialité et un lien social entre les cyclo-citoyens, tout en permettant aux moins expérimentés d'entre eux de se retrouver dans un environnement plus rassurant et sécurisé pour la pratique du vélo en milieu urbain.

Des itinéraires malins vous sont proposés sur google map pour rejoindre le festival. Ce sont des propositions d'itinéraires cyclables testées par le Collectif et recommandées pour vous rendre sur les lieux du festival de manière sûre et rapide.

Un garage à vélo gardienné et sécurisé par des bénévoles du Collectif vous permet de laisser votre vélo en toute tranquilité. Celui-ci est surveillé et bien sûr entièrement gratuit. Il est situé à quelques pas de l'entrée des festivaliers.  

 


- Le conseil en écomobilité :

La commission incite à l'usage du vélo pour les trajets quotidiens au travers d'interventions auprès des entreprises et collectivités dans le cadre des plans de déplacement.

Elle propose des ateliers, des stands de sensibilisation ainsi que des vélo-écoles. En 2011, un challenge inter-entreprises a été proposé dans le cadre de la semaine de la mobilité pour inciter les salariés d'entreprises et d'administration à utiliser un vélo pour se rendre sur leur lieu de travail. Les participants communiquaient les distances parcourues durant cette semaine.

 

Fonctionnement

Les membres de la commission se réunissent régulièrement pour proposer et mettre en place des actions dans des établissements scolaires, des entreprises et collectivités ou sur les lieux de festivals cyclables.

 

Appel à bénévoles

Nous avons besoin de vous, de vos compétences, de vos idées et de votre motivation pour constituer une équipe plus nombreuse!!

Vous pouvez vous investir dans la mise en place d'animations d'ateliers mobiles, le gardiennage des garages vélos sur les festivals...


Premier résultat du Baromètre : la carte interactive des villes cyclables

France, carte, villes cyclables, points noirs, axes
Connaître pour agir
Le Baromètre des villes cyclables 2019 initié par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) dont vôtre association est membre historique, donne la possibilité aux cyclistes - mais aussi des autres usagers de la route - de partager leur expérience de la pratique du vélo au quotidien dans les villes de France afin de dresser une perspective nationale et détaillée des infrastructures existantes ou nécessaires. Les résultats de ce baromètre nous ont ainsi permis de rappeler en 2017 la place très peu flatteuse de notre belle ville en termes d'infrastructures existantes et d'expérience des usagers. Marseille étant arrivé 311e sur 312.

Au-delà des titres décernés, cette enquête nationale permet de dresser un état des lieux des villes cyclables sur le territoire. L‘enquête réalisée en 2017 avait fortement contribué au plan vélo national 2018 du gouvernement. En 2019, à quelques mois des municipales, il est grand temps de mettre le vélo au cœur des débats et des actions.

Résultats et importance du Baromètre 2019
Cette année, lors de sa clôture le 30 novembre, 184484 répondants ont donné leur avis. Il s‘agit de la plus grande enquête française et mondiale sur les usagers du vélo ! Petite originalité de 2019 : les nombreux résultats ont permis de dresser une carte interactive des villes cyclables en France disponible sur le site https://www.parlons-velo.fr/.  Ces réponses ont permis de mettre en lumière l’état de 763 villes cyclables en France (contre 316 en 2017) ! En attendant les résultats de février 2020, la carte permet d‘envisager deux types de zones pour chaque ville : les points noirs et les tronçons prioritaires des cyclistes.

Et à Marseille, il y a l‘air d‘avoir toujours du boulot. 

Marseille 6Les résultats à Marseille
Pour Marseille, 2066 cyclistes et non-cyclistes ont répondu au questionnaire. La participation à Marseille est a peu près stable par rapport à l'édition de 2017. Si l‘édition de 2017 avait permis de dresser un constat accablant pour notre ville, cette nouvelle édition va permettre d'apporter des analyses précises et détaillées sur l‘évolution de la situation marseillaise.

Pour la région de Marseille, 2243 points noirs ont été signalés par les répondants (voir carte ci-jointe) avec des zones déjà clairement identifiées comme la place Castellane, ou le boulevard Charles Livon, et d'autres qui devront faire l'objet d'une analyse attentive.

En effet dans ce genre d‘enquête il existe de nombreux biais. Un premier exemple est que les lieux les plus cités le sont parce qu‘ils sont plus fréquentés. À l‘inverse de véritables points durs ne sont pas cités tout simplement parce que les cyclistes ne s‘y aventurent pas. C‘est le travail de votre association que de retraiter ces données, comme elle le fait avec l‘application Vigilo.


Un enjeu pour les municipales
On ne le répétera jamais assez : mettre en visibilité les difficultés de la pratique du vélo à Marseille est important dans le contexte des élections municipales de 2020. En effet, le Collectif Vélos en Ville, qui s'engage pour la promotion du vélo à Marseille, rappelle que la transition vers l'utilisation des modes actifs ne pourra se faire qu'à travers un engagement volontariste des élus sur le développement d'un système vélo cohérent.

En attendant mai 2020, de nombreuses actions vont être mises en place. Dans quelques jours, la FUB mettra en ligne un site internet permettant de questionner les candidats municipaux sur la place du vélo dans leur ville. Adhérent d‘association de vélos, citoyen curieux ou candidat aux élections, on vous espère nombreux à suivre ce débat. Les résultats du baromètre, eux, seront disponibles en février 2020.
Ces résultats à venir ne manqueront pas de retenir l'attention de nos futurs élus pour proposer des pistes concrètes d'action à mettre en place dès leur arrivée à la mairie.
 
 

Vigilo : tout ce que vous avez toujours voulu dire, sans jamais savoir comment faire

vigilocran
Les cartes d'observations et votre association, c'est une veille histoire, comme en témoigne cet article de 2015 au sujet d'une solution développée localement dès 2013. Mais depuis il y a eu beaucoup de nouveautés.
 
Depuis juin 2019, Vigilo, application libre soutenue nationalement par la fédération des usagers de la bicyclette (FUB) et localement par le Collectif Vélos en ville, a collecté plus de 750 observations citoyennes sur l’utilisation de l’espace public, tout en respectant la vie privée. Les objectifs de vigilo sont de collecter et de partager ces observations afin de permettre aux associations dont le Collectif Vélos en Ville de porter celles-ci auprès de la métropole, de la mairie, et des différents aménageurs, techniciens comme élus. Il s’agit de réaliser l’empouvoirement ou capacitation de la population pour qu’elle se réapproprie les questions d’espace public et de mobilités actives comme la marche et le vélo en passant par les poussettes et cela afin de construire les infrastructures de demain.

Des données libres
Certains commentent ces données comme étant de la délation, mais c'est bien tout son contraire. Une mairie ne peut pas être partout, c’est pourquoi l’application offre des yeux. Elle permet de lister des données factuelles que l’on met librement à disposition (en open data) des collectivités et associations qui pourront les exploiter et analyser afin de prioriser des chantiers pour améliorer ces déplacements. La promesse de ville intelligente de demain n’est pas une ville avec des caméras à chaque coin de rue, mais une ville où les citoyennes et citoyens participent aux décisions. La smartcity, c'est nous.

Les catégories
On retrouve plusieurs catégories d'observations :
des trottoirs bloqués obligeant les piétons et poussettes se mettre en danger en marchant sur la route se retrouveront dans la catégorie véhicule ou objet gênant ;
  • Les zones accidentogènes se retrouveront dans la catégorie accident, chutes et incidents ;
  • Les problèmes pour garer son vélo se retrouveront dans la catégorie absence d’arceaux de stationnement ;
  • Les pistes cyclables qui finissent (et commencent) au milieu de nulle part se regrouperont dans la catégorie aménagement mal conçu ;
  • etc.
Une communauté d’utilisateur.ice.s grandissante
En seulement quelques mois, Vigilo est présent dans plusieurs villes ou agglomérations de France. Ceci est rendu possible par les technologies utilisées, ouvertes et décentralisées, et par la mobilisation nationale autour du projet tant au niveau des contributions en observations que des bénévoles qui développent le code informatique de vigilo. Enfin, vigilo respecte votre privée et tout le monde peut le vérifier puisque son code informatique est accessible et modifiable par toutes et tous.

Vigilo, tout ce que vous avez toujours voulu dire sans jamais savoir comment faire !

Les médias en parlent ICI et aussi ICI ! Et maintenant à Marseille : à la télé et sur le papier !

Le nouveau Plan de Protection de l’Air du département, Part.2 et la situation en France

Marseille, photo, pollution, transportFaute de temps, nous ne vous avions pas informé de notre participation à la 2ème conférence régionale pour la qualité de l’air organisée le mercredi 18 septembre 2019. Nous prenons ce mois-ci le temps de vous expliquer son (absence de) contenu, au moment où un autre article décrit le débat organisé par Marsactu sur le même thème, le mois dernier.

Lors de la première édition, il y a un an, on y apprenait entre autre, qu’une zone à circulation restreinte (ZCR) était enfin à l’étude à Marseille, alors que c’est déjà le cas à Paris, Grenoble ou Lyon depuis plusieurs années. On y apprenait également, les dernières réflexions sur la mise en place d’une vignette crit’air.

C’est donc armé de flyer au sujet de la dernière édition du baromètre des villes cyclables, que nous nous sommes rendus à cette conférence.

Impasse sur les transports individuels polluants
Force est de constater que cette année, l’ambiance était assez différente : aucune intervention au  sujet des transports individuels polluants. Gros tabou sur les voitures et les motos et la situation actuelle à Marseille, alors que dans les autres villes les situations ont fortement évoluées. Exit la zone de circulation restreinte et on s'est félicité de la mise en place d’une vignette crit’air respectée par 0 % des automobilistes, début juillet.

Seulement quelques secondes de discours, par une personne de la DREAL, auront permis de dire que toutes ses actions ne servent à rien en termes de transport, si on ne s’attaque pas à la réduction des déplacements polluants en favorisant les mobilités actives. C’est en effet, la conclusion du rapport de l’ANSES de cet été qui indique qu’aucun scénario n’est viable et que seul la réduction du trafic fera baisser la pollution à des seuils acceptables : Cet objectif pourrait notamment être atteint par « le renforcement… des modes actifs de transport (marche à pied, vélo…) », tranchent les auteurs de l’avis.

Seulement, quelques secondes donc sur l’une des publications les plus importantes de ces dernières années et de surcroît produit par les services de l’état.

Y compris sur les deux roues motorisé
Autre grand absent de la discussion :  la publication du projet TRUE de l'ICCT pourtant annoncée seulement 8 jours avant. Cette publication indique que les véhicules diesel anciens ou actuels produisent en situation réelle nettement plus de NOx que les tests en laboratoire. Mais elle indique également que les deux et trois roues polluent plus que les voitures essences ou diesel récentes.

L’impasse totale aura donc été faite sur le mode de transport en pleine croissance à Marseille et pourtant le plus polluant : le deux roues motorisé.


Aucune raison de s’inquiéter
Et effectivement, il n’y avait aucune raison de s’inquiéter ce 18 septembre 2019 à la préfecture  puisque la pollution en France est loin d’être problématique. Pourtant la justice européenne vient de condamner, fin octobre (enfin) la France pour sa mauvaise qualité de l’air et son incapacité à protéger ses citoyens contre la pollution de l’air. Une situation que nous dénoncions déjà depuis les premières mises en demeures par Bruxelles, voilà dix ans...

Dix ans après, à Marseille, encore une fois, rien n’a changé.

Débat "Marseille 2020 on étouffe"

on etouffe
Le jeudi 24 octobre se tenait au théâtre de l'oeuvre un débat organisé par Marsactu en vue des élections municipales au thème bien nommé : "Marseille 2020, on étouffe !"

Après trois présentations très incisives sur la pollution de l'air à Marseille (ATMOSUD), l'absurdité des logiques de déplacements actuels vers les quartiers nord où chaque jour  85000 personnes se rendent au travail en voiture sans infrastructures adaptées (association Cap au Nord) et les luttes en cours contre le Boulevard Urbain Sud appelé à accroître la circulation (association Sauvons la Mathilde et le Collectif anti-nuisances BUS), les représentants des listes en lice pour les élections de 2020 étaient appelés à s'exprimer.
 
debat 2410
Etaient présents : Didier Réault, adjoint au maire en charge du littoral et vice-président chargé des finances au département sur la liste de Martine Vassal et Robert Assante, adjoint au patrimoine, de la liste de Bruno Gilles représentaient la droite sortante. La députée Claire Pitollat représentait  la République en marche, Jeanne Marti le Rassemblement national, Hervé Menchon pour « Marseille écologiste et citoyenne » (EELV), et Sophie Camard pour le Printemps Marseillais.

Le journaliste animant la soirée pour Marsactu les a directement plongé dans le bain de la soirée en leur posant comme première question "Comment vous êtes-vous venu ce soir au débat ?". Les réponses plus ou moins convainquantes étaient déjà lourdes du thème de la soirée : la voiture, ses excès, et les possibilités de changer le modèle qui asphyxie Marseille. A tel point que la problématique de la pollution maritime a eu du mal à trouver une petite place à la fin des échanges.

Tou.te.s conviennent du diagnostic : il y a trop de voitures à Marseille, les transports publics doivent être améliorés, et la pollution c'est mal. Pour autant, les propositions pour résoudre ces problèmes vont des plus consensuelles aux plus creuses. "Le dialogue avec les citoyens doit être au coeur de toute action", "il faut compter sur la bonne volonté de tou.te.s," "les infrastructures doivent être améliorées", "il faut augmenter la prime pour les véhicules électriques", "il faut optimiser les infrastructures existantes", "il faut rendre les transports communs gratuits" ... Si certaines propositions semblent délirantes - organiser une circulation aérienne pour aller à l'hôpital Nord - d'autres apparaîssent avoir mieux saisi les enjeux comme en témoigne l'affirmation de Claire Pitollat "On ne peut plus faire aujourd'hui des deux fois deux voies" à propos du Boulevard Urbain Sud.

Dans ce débat où les mobilités sont au coeur de la réflexion, il est à déplorer que les modes actifs sont largements absents. Si les transports publics ont beaucoup été mentionnés, à raison, les autres solutions et en premier lieu le vélo n'ont pas vraiment été considérés comme une solution par les représentants des différentes listes. Malgré plusieurs mentions par Hervé Menchon, Claire Pitollat ou Sophie Camard, et deux questions de la salle portée par le Collectif Vélos en Ville, aucune proposition concrête ne se dessine.

La critique du tout voiture commence à se dessiner, mais force est de constater que les alternatives sont encore timides et la réflexion sur les infrastructures se concentre sur les transports publics, alors que les études montrent la pertinence de repenser la ville autour des modes de déplacements actifs. Est-ce que les futurs élus seront capables de tirer les conséquences logiques des constats répétés sur la voiture et accepter de repenser la ville pour diminuer sa présence et donner la place aux autres moyens de transports, dont les bénéfices ne sont plus à démontrer ?

marsactu
 
Pour revoir le débat, la vidéo est disponible sur le site de Marsactu : https://marsactu.fr/video-marseille-2020-pollution-et-manque-de-transports-on-etouffe/

Cyclistes, brillez ! (2019)

cyclistesbrillez
 
Comme chaque année, la nuit tombe. Elle enveloppe la ville de son manteau d'obscurité, dans lequel viennent se cacher les prédateurs à moteur et les trous dans la chaussée.

Le Collectif Vélos en Ville participe à la campagne  ‘’Cyclistes, brillez !’’ de la Fédération des Utilisateurs de la Bicyclettes (FUB) en collaboration avec la Préfecture pour sensibiliser les cyclistes à l'importance d'un bon éclairage. En effet, en automne et en hiver, les cyclistes sans éclairage ni accessoire renforçant leur visibilité sont particulièrement vulnérables.

Rejoignez-nous le 4 novembre à la place Castelane pour partager vos lumières et distribuer des accessoires utiles à nos ami.e.s cyclistes . Les bénévoles du Collectif Vélos en Ville seront présents dès 17h30 sur place pour discuter et échanger. Si vous êtes dans le coin, passez-donc leur dire coucou.

Et puis, pensez à vous équiper de lumières : lucioles, soleils miniatures, ou bête lampe à pile. Soyez visibles, pour vous d'abord, pour les autres usagers de la route, et pour le vélo à Marseille.

Opération Restons tous visibles

Le Collectif Vélos en Ville s’associe avec le Syndicat Nationale du Béton Prêt à l’Emploi (SNBPE) et la Sécurité Routière des Bouches-du-Rhône pour une action le lundi 14 octobre 2019 de 10h à 16h devant le Vélodrome visant à sensibiliser les usagers à la sécurité routière, et plus particulièrement aux angles morts.

Afin de sensibiliser à l’importance de la sécurité des cyclistes, le Collectif Vélos en Ville veut attirer l’attention sur la responsabilité partagée des usagers de la route. Les engins de chantier comme les toupies bétonneuses ont des angles morts qui rendent impossible pour leur conducteur d’avoir une vue directe sur les cyclistes quand ceux-là se rapprochent trop, occasionnant de graves accidents. A l’inverse, nous considérons qu’il est important de rappeler la responsabilité de tous les conducteurs de véhicules motorisés à prendre en compte les cyclistes circulant sur l’espace public.

En plus de la présence des partenaires de l’événement, le SNBPE installe un dispositif permettant de reconstituer au sol les zones d’angles morts évaluant le périmètre de visibilité d’un chauffeur de camion afin d’inviter les usagers à prendre place dans la cabine pour qu’ils réalisent, par eux mêmes, le champ visuel du conducteur.

Le Collectif Vélos en Ville sera présent pour informer les marseillais.e.s sur la pratique du vélo dans notre belle ville.
operations tous visiblesQuelques conseils aux cyclistes
  • Toujours signaler à l’avance un changement de direction
  • Ne pas s’arrêter sous les rétroviseurs
  • Ne pas doubler vers la droite
  • Ne jamais dépasser un camion qui manœuvre ou change de direction
  • De manière générale garder ses distances
  • Restez toujours visibles !
Cette action s’inscrit dans la Loi sur l’orientation des mobilités, dite « LOM », adoptée par l’Assemblée nationale, le 17 septembre dernier. Elle introduit notamment un plan « vélo et engins de déplacement personnels - EDP » avec pour objectif de développer, davantage, ces moyens de locomotion en zone urbaine.

Parmi les mesures entérinées, plusieurs visent à renforcer la sécurité des cyclistes, des piétons et tous usagers vulnérables. L’une, entre autres, consiste à les alerter sur le danger des « angles morts » en rendant obligatoire la pose d’une signalisation spécifique sur les flancs et à l’arrière des camions.

Retour sur la journée du 17 septembre au Village Mobilité de Marseille

semaine de la mobilité, Mrseille, Vieux port, vélo, bicyletteChaque année, durant cette même semaine est organisé un Village Mobilité par la Maison de l'Emploi (soutenu par la Métropole, la Ville et de nombreux autres partenaires) où le Collectif Vélos en Ville participe.


Durant cet événement, le vélo blender a eu un grand succès ainsi que les autres vélos plus originaux tels que le tandem, le tallbike, et le vélo mou. Le Collectif Vélos en Ville a vu un public diversifié et a récolté une dizaine d'inscriptions à la vélo-école du Parc Borély (le samedi matin de 9h30 à 11h30).

 

Retour sur la sensibilisation à la Banque Populaire du Lundi 16 Septembre

semaine de la mobilité, Marseille, vélo, bicyclette, Banque populaire, plan de mobilitéDurant la Semaine Européenne de la Mobilité, le Collectif Vélos en Ville est intervenu au sein de la Banque Populaire avenue du Prado pour effectuer du marquage Bicycode, proposer la possibilité d'accompagner les salariés dans leurs réparation de base, type freins, dérailleurs, crevaison et enfin échanger autour du vélo de manière générale.

Des vélos ont donc été révisés et gravés, et de nombreux échanges ont eu lieu autour de la question du vélo et de la cyclabilité à Marseille.

L'entreprise s'est avérée être intéressée par la suite par une sortie vélo avec les salariés.

Pour tout type de prestation au sein de votre travail, n'hésitez pas à envoyer un mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sensibilisation à la Banque Populaire

action BP ecomobDans le cadre de la Semaine Européenne de la Mobilité qui se déroulera du 16 au 22 septembre 2019, la Banque Populaire a fait appel au Collectif Vélos en Ville pour un "atelier mobile de réparation de vélo, pour des réglages de base" (crevaisons, freins, dérailleurs) pour une dizaine de salariés ainsi que le gravage de 6 vélos.

Le Collectif interviendra entre 12h et 14h sur le site de l'entreprise avec deux animateurs pour conseiller et accompagner les salariés dans l'entretien et la réparation de leurs vélos. Une machine à graver sera également amenée pour le marquage Bicycode de 6 vélos, un moyen de lutter face au vol de vélos.

photo numero bicycode

Si vous aussi vous souhaitez faire intervenir le Collectif Vélos en Ville pour ce type d'action, n'hésitez pas à prendre contact avec Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 09 54 58 88 77

D'autres actions sont envisageables et modulables donc n'hésitez pas à partager vos envies et besoins.

 

 

Quelques exemples d'autres actions :

  • La question de la sécurité à vélo et les comportements à adopter;

  • L'enseignement de la pratique du vélo ou son perfectionnement;

  • Un parcours vélo autour de l'entreprise pour faire découvrir les itinéraires possibles dans les déplacements domicile-travail;

 
En selle pour nos trajets domicile-travail !

Le Collectif Vélos en Ville au Village Mobilité de Marseille

village mobilité vélo stand collectif vélos en ville MarseilleDu 16 au 22 septembre c'est la Semaine de Mobilité !
 
Le collectif Vélos en Ville participe, comme chaque année, au Village Mobilité de Marseille organisé par la Métropole le mardi 17 septembre de 10h à 16h sur le Vieux Port.

Voici ce que nous proposerons :

Essai de vélos plus ou moins habituels! (avec notamment le tandem, le vélo pliant, le vélo mou et le mini tall-bike)
Vélo smoothie : pour vous voir pédaler et obtenir votre jus maison !
Gravage de vélos : pour que votre vélo soit identifiable en cas de vol
Parcours d'habileté à vélo : slalom, planche à bascule, test de freinage, panneaux de signalisation
Sensibilisation, information : découverte de l'association, informations pratiques à connaître sur les bienfaits du vélo, des livres à consulter sur place sur la thématique vélo

Nous vous attendons nombreuses et nombreux

Intervention en entreprise : Réseau de Transport d’Électricité

retour RTELe 14 mai dernier, le Collectif Vélos en Ville est intervenu toute la journée suite à la volonté de l’entreprise RTE de proposer des actions vélos aux salarié·e·s.

Programme de la journée :

Matin : 9h30 – 12h30 et après-midi : 13h30 - 16h30

1). Conseils vélos (théorique/1h30) (pour tout public, cycliste ou non)

- Intervention sur le code de la route à travers des quizz pour identifier les principaux conflits en ville à vélo
- Découverte de la nouvelle réglementation et notamment des nouveaux panneaux
- Combattre les aprioris du vélo en ville
- Le vélo et les équipements cyclistes

Lire la suite : Intervention en entreprise : Réseau de Transport d’Électricité

Actions éducatives : appel aux professeurs !

CollègesVous êtes professeur·e ou directeur·rice· dans un collège ou vous en connaissez un·e ? Demandez nos actions éducatives en partenariat avec le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône !

QUELLE ACTION ?

Notre action " le vélo, un outil transversal" se déroule en deux temps sur une demi-journée :

- une partie théorique sur la sensibilisation à l'éco-mobilité (échanges, supports vidéo) et l'initiation au code de la route/rue : "Comment vous déplacez-vous ? Quels sont les avantages du vélo selon vous ? A quoi correspondent ces panneaux ?"  (...)

- une partie pratique par le biais d'un atelier mobile de réparations (que nous acheminons sur place). Les collégien·n·e·s sont invité·e·s à amener leurs vélos le jour de l'action pour que nous les aidions à les remettre en état suite à nos conseils.

QUELS OBJECTIFS ?

Il s'agit de sensibiliser les jeunes au vélo et plus globalement à l'éco-mobilité, à la sécurité routière, à l'apprentissage de la mécanique vélo. Il s'agit d'un âge primordial à toucher : adolescence, quête d'indépendance. Le vélo permet non seulement d'être autonome à bas coût, d'être rapide mais aussi de ne dépendre ni de la voiture, ni des horaires ou arrêts des bus, de faire une activité physique ou encore de se repérer dans son environnement en étant acti·ve·s.

COMMENT ET QUAND S'INSCRIRE ?
 

Lire la suite : Actions éducatives : appel aux professeurs !

"A vélo les minots", Noailles 2018-2019

20181121 144506La session "A vélo les minots" (13 enfants) de Noailles debutée à l'automne 2018 (novembre-février) avec le Secours Populaire vient de se terminer ce mercredi 6 février avec la sortie finale des enfants en direction du Parc Borély ! C'est avec un grand soleil et des sourires que nous avons pu pédaler ensemble pour ensuite prendre un goûter sur place !

Pour rappel cette action a pour objectif d'accompagner et de sensibiliser les minots sur les éléments suivants :
  • Initier aux bases de la mécanique
  • Informer sur les bases du code la route
  • Développer la capacité à se repérer dans l'espace
  • Enseigner les fondamentaux du vélo (Vélo-école) (équilibre, trajectoire, propulsion et frein) pour pouvoir ensuite être capable de rouler en ville.
  • Rappeler et montrer aux enfants que le vélo n'est pas qu'un loisir ou un sport, c'est un TRANSPORT !

Lire la suite : "A vélo les minots", Noailles 2018-2019

Mobile sans ma voiture 2018

MobileSansMaVoiture siteDéplaçons-nous autrement !

Au mois d'octobre prochain, le Collectif Vélos en Ville participera à la 2ème édition de Mobile sans ma voiture lancée par la Métropole en partenariat avec divers acteurs de la mobilité.

L'idée est, pour celles et ceux qui ont une voiture, de laisser leur véhicule dans un des parkings proposés durant un mois et de se déplacer autrement, notamment en ayant des réductions tarifaires sur les autres transports.

De notre côté - pro-vélo évidemment - nous offrirons une adhésion simple valable un an, d'une valeur de 18€, qui vous permettra notamment :

- d'avoir accès à tous nos outils
- d'acheter un vélo à bas prix
- d'avoir des conseils pour acheter un vélo et/ou réparer le vôtre
- de vous impliquer dans la vie de l'association
- de participer à l'une des sept commissions qui composent cette dernière (aménagements cyclables, balades, événementiel, atelier, communication, éco-mobilité, vélo-école)

Il suffira donc aux personnes participantes de venir chercher leur adhésion, au cours du mois d'octobre, dans notre local situé au 24 rue Moustier.

Nous proposerons également une soirée "Vélotaf" le 4 octobre à partir de 18h30 pour discuter de bonnes pratiques quotidiennes à vélo, des témoignages de vélotafeurs/euses, des avantages d'aller au travail à vélo et du matériel à adopter pour vous rendre la vie facile !

On vous fait confiance pour convertir votre entourage qui n'a pas encore enfourché de bicyclette !

Vélos en Ville au Village Mobilité de Marseille

village mobilité 2018 site okDu 16 au 22 septembre c'est la Semaine de Mobilité !

Le collectif Vélos en Ville participe au Village Mobilité de Marseille organisé par la Métropole ce lundi 17 septembre de 10h à 16h sur le Vieux Port.

 
Voici ce que nous proposerons :
  •     Atelier mobile : pour des réparations basiques de type crevaison, réglages de dérailleur, de freins
  •     Essai de vélos bizarres (avec notamment le vélo mou, le tall-bike)
  •     Vélo smoothie : pour vous voir pédaler et obtenir votre jus maison !
  •     Gravage de vélos : pour que votre vélo soit identifiable en cas de vol
  •     Parcours vélo enfants : slalom, planche à bascule, test de freinage, panneaux de signalisation
  •     Vélo – école : un animateur sera à votre disposition si vous souhaitez apprendre à faire du vélo !
  •     Sensibilisation, information : découverte de l'association, informations pratiques à connaître sur les bienfaits du vélo, des livres à consulter sur place sur la thématique vélo

Pour plus d'informations sur l'événements : C'est ici !

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

A vélo les minots : bilan des séances

mains
« A vélo les minots » est une action récréative de la commission écomobilité que nous portons dans le cadre des Contrats Urbains de Cohésion Sociale et que nous effectuons depuis 2011 ! Elle est gratuite et ouverte aux enfants de 7 à 12 ans !

Sensibiliser les enfants au vélo, enseigner la pratique et/ou la travailler davantage, initier à des réparations de base (type crevaisons) et au code de la route, découvrir le quartier et s’émanciper, tels sont les objectifs que nous portons à travers cette action !

Pour cette première session 2018, ce sont encore plusieurs enfants qui nous on rejoint, encadrés par une équipe de 3 bénévoles et 1 salariée. Voici un petit retour sur la session de cette année qui vient de se terminer. 

 
 
 
 
 
 
estienne
Pendant les séances d’avril à juin 2018, nous nous sommes déplacé.e.s à la Plaine ainsi que sur la place d’Estienne d’Orves pour faire différents jeux.
 
 
 
 
 

Lire la suite : A vélo les minots : bilan des séances

La livraison de marchandises dans Marseille : C’est REX qui vient chercher !

logo rex
REX fait rouler ses vélos cargo (capacité max 200kg, 2m3) à Marseille depuis 2016. Tous les jours, du lundi au samedi, Jules (Salarié de REX, bénévole, membre du CA et ancien service civique du Collectif Vélos en Ville) et Clément (Président de REX et bénévole au Collectif) parcourent Marseille pour livrer du pain, des fruits et légumes, des meubles et même des glaces ! Chevauchant leur biporteur et leur triporteur, ils défient la circulation, se faufilent entre les voitures pour livrer avec le sourire des restaurateurs et des particuliers.

Depuis 2017, REX récupère aussi les invendus alimentaires dans les magasins Franprix pour les livrer à des associations qui les redistribuent aux personnes dans le besoin.

Depuis mars 2018, REX livre des imprimantes, des ordinateurs et même des télévisions pour la FNAC de marseille.

L’équipe
Clément LE JOUBIOUX, Président de la SASU et livreur
Jules, livreur et technicien cycle, salarié en CDI. 

REX peut aussi faire travailler des  indépendants pour quelques heures de livraisons par semaine. Dans ce cas, ils sont payés à l’heure à un coût plus élevé que celui d’un salarié. On n’est pas chez Deliveroo ou Uber !

Pourquoi ?

REX est plus économique
Rex est moins cher qu'un service de livraison en voiture : pas de carburant, pas de PV, et souvent plus rapide!

Rex est PONCTUEL
Même aux heures de pointe. les véhicules sont rapides, beaucoup moins sujets aux embouteillages que les transporteurs classiques, et permettent de livrer les marchandises dans les délais fixés.

Rex ne bloque pas la circulation pendant la livraison
Les coursiers sont moins pressés, plus à l'écoute, et prennent le temps d'effectuer la livraison dans les meilleurs conditions

Rex est non bruyant et  non polluant
Tous vélos de REX fonctionnent à l’électrique. REX a même choisi Enercoop comme fournisseur d’électricité pour recharger ses batteries.
 
 
REX,
07 69 93 04 33
contact(at)rexcargo.fr

Des vrais coursiers à Marseille

lemaillonvert
Équipés de leurs sacs aux formes on ne peut plus géométriques et disgracieuses, on les voit désormais tous les jours arpenter les rues de la ville. Les armées Déliveroo et Ubereats ne cessent d’agrandir leur flotte. Elles sont composées en majorité de jeunes, souvent étudiants, obligatoirement soumis au statut d’auto-entrepreneur et pas forcément passionnés de vélo.

Ces deux enseignes de livraison de repas à domicile ont sans nul doute été un véritable facteur du développement du vélo dans la ville. Hélas elles ne recrutent pas leurs « bikers » par leur attrait pour le vélo mais bien pour un statut qui permet une grande flexibilité et une indépendance relative quant aux droits fondamentaux dont jouissent des travailleurs sous contrat (sécurité sociale, droit au chômage, accident du travail).

Mais restons positifs, des vrais coursiers à Marseille, ça existe ! En effet, Le Maillon Vert, petite entreprise de livraison à vélo existant déjà depuis plus de 2 ans vient de franchir une étape dans son évolution et de se muer en SASU (Société par actions simplifiées unipersonnelle).

Composé de son fondateur Medhi, Roman, Romain, Benjamin, Julien et Pierre-Jean, Le Maillon Vert vous propose différents services de livraisons grâce aux jambes et à la passion pour le vélo des acolytes cités précédemment. Les 6 coursiers proposent leurs services à bord de leurs vélos de courses mais aussi de deux Omnium (vélos cargo) permettant de transporter des paquets plus volumineux.

Il est important de préciser que les coursiers du Maillon Vert sont employés en CDI. Cela en dit long sur la volonté de pérenniser de l’activité. La petite SASU espère faire un petit contrepoids à la livraison motorisée déjà reine à Marseille et pas forcément plus rapide sur des petites distances.   

En pleine croissance, le Maillon Vert espère se développer davantage et véhiculer une image positive et dynamique du vélo. La « team » participera notamment au Championnat du monde des coursiers à Riga en août prochain et on leur souhaite bonne chance !
 
Le Maillon Vert
36, rue Consolat 13001 Marseille
06 37 52 42 64 | 07 85 42 15 91
lemaillonvert.velo(at)gmail.com

Merci à tou.te.s les cyclistes

logo-baromètreDe septembre à novembre 2017, nous vous avons invité à participer au baromètre des villes cyclables organisé par la FUB (fédération francaises des usagers de la bicyclette) dont votre association, le Collectif Vélos en Ville est membre depuis ses débuts mais également membre actif puisque l'un de ses représentants siège au conseil d'administration de celle-ci.

Les premiers résultats du baromètre ont été divulgués en novembre et décembre derniers et les résultats définitifs ont été dévoilés lors de la journée d'étude de la FUB le 16 mars 2018 à Lyon où votre association était présente.

Nous avons enfin des données qui prouvent objectivement que Marseille, avec une note de 1,98, est la dernière des 11 plus grandes villes de France où la pratique du vélo est la moins favorable. Mais elle est également la dernière des 40 plus grandes villes de France ! De plus, si on analyse les réponses à la question "En résumé les conditions pour le vélo sont bonnes" seule la ville de Ajaccio est plus mal notée (1,5) que Marseille (1,6) sur les 316 villes évaluées en France. Alors Marseille, dernière ville de l'hexagone ?  A vous de vous faire votre avis.
 
Nous tenons à vous remercier encore une fois, vous les nombreuses et nombreux participants et participantes qui ont pu rendre possible cette évaluation de la cyclabilité de Marseille.
 
Pour celles et ceux qui n'ont pas pu participer cette année, la deuxième édition aura lieu en 2019. Sera t-on alors encore dernier en 2019, ou les pouvoirs publics auront-ils agi ?
 
Pour faire changer les choses, nous vous invitons toutes et tous à rejoindre les 1600 adhérents de l'association qui représentent les 15 000 cyclistes marseillais qui prennent leur vélo tous les jours, et ce, afin de peser davantage sur les politiques de transport et de mobilité. Rejoignez également les bénévoles de l'association qui œuvrent tous les jours pour promouvoir le vélo comme mode de transport  que ce soit au niveau des infrastructures, de l'apprentissage du vélo, de l'apprentissage de la mécanique, du tourisme et des balades ou au niveau professionnel ou de loisir ou encore des événementiels grand public pour faire de Marseille une ville cyclable à son plein potentiel. Contactez-nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Dans les jours et les semaines qui viendront une analyse plus fine des résultats sera faite. En attendant, vous trouverez ici le communiqué de presse du Collectif Vélos en Ville du 18 mars 2018 et les articles de presse qui en ont découlé :
 
 
 
 
Et retrouver tous les résultats ici.
 
Encore, un grand merci à vous !

Saviez-vous que vous pouviez à Marseille stationner votre vélo gratuitement et de manière sécurisée ?

ELECTRALe lundi 11 mai 2015, le Président de MPM Guy Teissier et le Directeur général de Kedge Business School à Luminy, inauguraient la Station Electra sur le campus de Luminy.
 
Quelques mois après, c'était au tour du collectif Vélos en Ville d'inaugurer la station vélo électra lors de la Semaine Européenne de la Mobilité qu'il organisait à la Joliette.

Cette station était la première d’un dispositif que MPM entendait déployer progressivement sur son territoire et qui permet la recharge gratuite des voitures électriques, des utilitaires et des vélos à assistance électrique ainsi que leur stationnement.

Les vélos « normaux » peuvent aussi y être garés !

Ce service est gratuit. Il suffit aux personnes détentrice d’une carte TRANSPASS de s’abonner au service « Station Electra ».

Conformément à la politique de la Métropole, les stations Electra doivent permettre aux usagers de se connecter aux transports en commun. Elles sont donc déployées principalement sur les nœuds d’échanges multimodaux de transports en commun tels que les têtes de ligne de métro et de tramway, ainsi qu’au niveau des gares et des pôles touristiques.

Le calendrier de déploiement prévoyait 16 sites :

Saint-Jérôme : local sécurisé par carte avec 14 racks à vélos et 15 casiers : fin 2014.
Einstein : local sécurisé par carte avec 16 racks à vélos et 15 casiers : fin 2014. 
Parc relais métro Saint-Just : en mai 2015.
Parc relais Gèze : en 2016.
Gare TER de La Barasse: automne 2015.
Pôles d’échange de La Rose, La Fourragère, Les Caillols et gare routière de Marignane : automne 2015.
Gares TER de La Blancarde, La Ciotat et d’Arenc : livraison fin 2015.
Pôle d’échange Sainte-Marguerite-Dromel : livraison 2016.
Gares TER de La Pomme et Saint-Charles : livraison 2016.

A ce jour, on peut constater la mise en service de 8 stations sur les 16 :

Parking gare TER la Barasse, Marseille
Enclos clôturé avec portillon, espace différent des racks installés par la SNCF
Horaires : Gardien du lundi au vendredi de 6h30 à 20h30
29 places de stationnement pour vélos dans enclos collectif
29 casiers individuels avec recharge VAE possible

Parking Relais Saint-Just, Boulevard Verd, 13013 Marseille
Accès: à côté du local gardien
Horaires: 24h/24 - 7j/7 pour les cyclistes et piétons uniquement
Sécurité : Gardien du lundi au vendredi de 6h30 à 20h
10 boxes individuels à vélo avec recharge pour VAE possible

Entrée Jobin Friche Belle de Mai - 41 rue Jobin - 13003 Marseille
Accès: sur la droite en entrant
Horaires: 7h-23h et plus tard si événement
10 boxes individuels à vélos avec recharge pour VAE possible 

Parking de l'Ecole Kedge Business School, Campus de Luminy, 13009 Marseille
Accès: site clôturé avec portillon pour piétons et cyclistes
Horaires: 24h/24 - 7j/7
Sécurité : Gardien du lundi au samedi de 7h à minuit
16 places de stationnement pour vélos dan enclos collectif
19 casiers individuels avec recharge VAE possible

Campus de Luminy, Aix-Marseille Université
A l'arrière de la maison de la mobilité, à proximité du restau U
Horaires : 24h/24
10 boxes individuels à vélos avec recharge pour VAE possible

Parking Relais St Jérôme, Rue de Pèbre d'Ail, Marseille 14ème
Ligne B3A : arrêt St Jérôme Parking Relais
Horaires : 24h/24 - 7j/7
Sécurité : vidéosurveillance
14 places de stationnement pour vélos dans enclos collectif
14 casiers individuels avec recharge VAE possible

Parking Relais Einstein, Rue R. Bara, Marseille 13ème
Ligne 5T : arrêt Einstein Parking Relais
Horaires : 24h/24 - 7j/7
Sécurité : vidéosurveillance
16 places de stationnement pour vélos dans enclos collectif
14 casiers individuels avec recharge VAE possible

Et la petite dernière, à notre connaissance :
Parking Relais du métro au terminus de la Fourragère, Marseille 12ème

Quant à la consigne sur la gare St Charles, attendue par tous, elle n’a toujours pas vu le jour pour des questions bien diverserses !

Abonnez-vous et utilisez ces consignes sécurisées ; c’est un premier pas vers des stationnements urbains sécurisés que AMPM ne pourra pas nous refuser demain.

Enfin, merci de nous faire parvenir par mail à collectif[chez]velosenville[point]org vos propositions de nouvelles implantations de station Electra pour le futur, en précisant en objet du mail "Propositions de stations Electra".

En selle pour le Festival Jazz des 5 Continents !

FJ5C 2017Le tour de France parade sur la Corniche le samedi 22 juillet, le stationnement des voitures sera donc interdit les 20 et 21 juillet. On vous invite donc au Festival Jazz des 5 Continents à vélo.

Le Festival Jazz des 5 Continents organise, entre autre, deux concerts au théâtre Silvain le jeudi 20 et vendredi 21 juillet pour Brandford Marsalis 4TET et Roberto Fonseca.

Le Festival Jazz des 5 Continents facilite votre accès à vélo pour vous rendre au Théâtre Silvain durant ces soirées afin de profiter de ces concerts. Le dispositif, inspiré de ce que le Collectif Vélos en Ville a déjà mis en place pour d'autres festivals de 2009 à 2013, propose des vélo-bus, un parking vélo et un atelier de réparation.
  • Vélo-bus aller : profitez de la Corniche avec un vélo-bus (départ groupé à vélo) pour vous rendre au Théâtre ! Apéro sans alcool offert à l'arrivée. Rendez-vous à 19h au kiosque du rond point du Prado, 314 avenue du Prado – face au magasin Mistigrif.
  • Parking à vélo : Votre vélo reste en sécurité durant les concerts !  Parking sur le site du Théâtre Silvain, ouvert de 19h00 à 23h00.
  • Atelier de réparations : Docteur Youcef d'Allo Mécano Vélo et son cabinet ambulant seront présents sur le lieu du festival afin de dépanner les vélos ayant besoin d'un petit coup de pompe ou de clé.  Atelier sur le parking-vélo de 19h30 à 23h00.
  • Vélo-bus retour : nous vous accompagnons sous les étoiles jusqu'au rond point du Prado ! Rendez-vous à 22h45 au parking-vélo.
Un tarif réduit est mis en place pour les adhérents du Collectif Vélos en Ville.
Les adhérents et adhérentes du Collectif Vélos en Ville peuvent avoir accès à un prix réduit pour deux personnes (dont au moins une des deux est adhérente à l'association) au moment de l'achat des places de concert.

Sur la billetterie en ligne du FJ5C : pour profiter du tarif réduit, cocher la case "tarif réduit" au moment de choisir votre tarif, puis terminez la commande. À la page suivante, remplissez les encarts "Vos coordonnées", en ajoutant "CVV" dans la case "Société". Puis vous pouvez finaliser et payer votre commande. Vos billets seront à aller chercher à la billetterie du Théâtre Silvain le soir du concert. La carte d'adhérent à l'association vous sera demandée à ce moment-là. Ne l'oubliez pas !

Pour rappel, les concerts du Festival Jazz des 5 Continents sont gratuits pour les enfants de moins de 12 ans.

Le Fermes d'avenir Tour (FAT) débarque à Marseille

Map-FAT-2017-V12---UPDATE2
Une fois n’est pas coutume, nous avons eu envie au Collectif de vous parler d’une initiative qui nous plaît bien et qui se déroulera les 15, 16, 17 juillet 2017. En effet, ces trois jours seront ceux de l’étape marseillaise du Fermes d’Avenir Tour (le FAT), un festival itinérant dédié à l’agroécologie et à la permaculture et proposant des conférences, des formations, de la musique et des soirée festives ainsi que des projections de documentaires en exclusivité !
 
 
 

Lire la suite : Le Fermes d'avenir Tour (FAT) débarque à Marseille

Lettre ouverte aux candidats aux élections législatives

parlons-velo-logo-fub-210x210Bonjour,

Vous présentez des candidats à l’élection législative et ceux-ci se préparent à relever les défis auxquels la France est confrontée, au sein d'une majorité présidentielle inédite.

Nos concitoyens vivent chaque jour les implications concrètes de ces enjeux nationaux : coût de la mobilité qui grève le pouvoir d’achat, sédentarité et pollution qui affectent la santé et le bien-être, étalement urbain qui déstructure les territoires et tue le petit commerce, difficulté d’accès à l’emploi faute de systèmes de mobilité plus inclusifs...
 
Pour répondre à ces enjeux, nous souhaitons attirer votre attention sur un levier encore largement sous-exploité en France : le vélo.
 

Lire la suite : Lettre ouverte aux candidats aux élections législatives

Les actions de sensibilisation en collège reprennent ! Inscrivez-vous !

affiche cvv college 2017Le Collectif Vélos en Ville propose une intervention en collège d'une demi-journée, articulée en deux temps de deux heures. Destinée aux adolescents, cette action vise à développer, encourager et améliorer l’usage du vélo au quotidien. Car c'est à partir du collège que les enfants aspirent à se déplacer de manière autonome et indépendante. Mais à l'entrée en sixième, des savoirs comme l'éco-mobilité, l'impact sur l'environnement, la sécurité routière, la petite mécanique, etc. ne sont pas nécessairement acquis. De part sa simplicité, le vélo permet d’aborder aisément ces différentes thématiques d’actions éducatives, de l’apprentissage de la citoyenneté et de l’éco-citoyenneté à la prévention des accidents de la circulation routière en passant par la pratique d’une activité physique régulière et l’acquisition d’autonomie des collégiens.
 

Lire la suite : Les actions de sensibilisation en collège reprennent ! Inscrivez-vous !

Agenda de ministre

CVV officiel, Collectif Vélos en Ville, Marseille, Ministre, OfficielLe Collectif Vélos en Ville a eu l'honneur de voir son agenda rempli par la visite consécutive d'une ministre et d'une "inter-ministre".

Le lundi 30 janvier 2017, c'est la secrétaire d'état chargée de la politique de la ville, Hélène Geoffroy qui est venue visister votre association lors de sa visite du quartier de Noailles. En présence du député Patrick Mennucci et de la vice-présidente en charge de la politique de la ville Arlette Fructus la visite a évoqué le projet de la SOLEAM pour Noailles que nous vous relations ici.

Le mercredi 5 avril 2017, c'est le tour à la coordinatrice interministérielle pour le développement de l'usage du vélo, Sylvie Banoun, de venir visiter l'association. Ce fût l'occasion d'échanger pendant près de trois heures sur les difficultés rencontrées au niveau de l'état et au niveau de Marseille pour développer le vélo. L'entrevue s'est soldée par une visite du quartier qui reste ce que l'on fait de mieux à Marseille en terme d'aménagements cyclables : on ne rit pas s'il vous plait !

Et pendant ce temps là... À Madrid

651054-carte-des-villes-les-plus-polluees web cvv, Collectif Vélos en Ville, Marseille, Madrid, Pollution de l'air, Aménagements urbains, Aménagements cyclablesCertes, Madrid est plus grande que Marseille avec ses 3 millions et quelques d'habitants, mais si l'on considère leur taille, leur densité respective et surtout leur histoire ou leur pollution, ces deux villes sont bel et bien de proches cousines.
 

Lire la suite : Et pendant ce temps là... À Madrid

"À vélos les minots", la rentrée 2017

Avelolesminots web cvv, Écomobilité, Collectif Vélos en Ville, Politique de la ville, MarseilleNous sommes heureux de lancer la rentrée 2017 de notre action d'écomobilité à destination des jeunes du quartier : "À vélos les minots" !

Cette action est ouverte aux minots de 7 à 12 ans, ludique et gratuite. Son objectif est de permettre aux minots de découvrir leur quartier et d'en sortir grâce à un outil d'émancipation formidable : le vélo ! Elle aura lieu 10 mercredis de suite (hors vacances scolaires) de 14h à 16h à compter du 8 mars.
 

Lire la suite : "À vélos les minots", la rentrée 2017

On étudie les ateliers vélo participatifs et solidaires !

Extrait Infographie VE, Heureux Cyclage, Collectif Vélos en Ville, ADEME, Étude, Ateliers véloDe l'utilité des ateliers vélo

Suite à la publication de l'étude de l'ADEME présentant l’offre et les impacts des services vélos, la fédération des ateliers vélos, L'Heureux Cyclage et le Collectif Vélos en Ville avait publié un communiqué de presse demandant une étude complémentaire sur les systèmes de vélos en libre-service (VLS) et les ateliers vélo participatifs et solidaires. Car c'étaient bien ces deux services vélos les plus répandus en France (et certainement d'ailleurs le plus cher et le moins cher pour les collectivités) qui manquaient à l'appel. Persuadés que les ateliers vélo constituent le meilleur outil dont les communes puissent se doter pour développer le vélo, votre association et L'Heureux Cyclage avait tenu à ce que ceci soit démontré dans une étude indépendante.
 

Lire la suite : On étudie les ateliers vélo participatifs et solidaires !

Obtention de l'agrément Éducation Nationale

AgrmentEN web cvv, Collectif Vélos en Ville, Education Nationale, Agrément, Vélo, MarseilleLe Collectif Vélos en Ville est très fier d'annoncer qu'il a obtenu l'agrément Éducation Nationale de la part du ministère du même nom.

La Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) dont le Collectif est adhérent a reçu une réponse positive du Ministère de l’Éducation Nationale concernant sa demande d’agrément des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public, le 23 septembre 2016. L’agrément a été signé le 15 novembre 2016 et publié au bulletin officiel de l’Éducation Nationale le 24 novembre 2016.
 

Lire la suite : Obtention de l'agrément Éducation Nationale

Le vélo rentre dans le jeu et Marseille reste sur la touche

240px-France inter 2005 logo.svgVous vous souvenez du fameux double-sens deux roues, la spécialité marseillaise ? Et bien cela en est fini de l'amalgame des deux roues car l'INSEE fait rentrer le vélo dans les statistiques et Marseille démontre officiellement qu'elle est bonne dernière…

Voilà des années que les associations et les fédérations vélo plaident pour que l'amalgame deux roues soit banni des enquêtes statistiques, entre autre par l'Institut National des Statistiques et des Études Économiques (INSEE) au profit des deux roues motorisés d'un côté et des vélos de l'autre. C'est maintenant chose faite et à cette occasion l'INSEE publie les chiffres du nombre d'actifs qui se rendent au travail à Vélo, en France, en PACA et à Marseille.
 

Lire la suite : Le vélo rentre dans le jeu et Marseille reste sur la touche

Ubérisation du vélo : petit job ou grosse arnaque ?

Cvv web livreur veloOn n'arrête pas d'en parler. Le vélo est économique, et on peut se faire de la maille avec. Depuis quelques années, le métier de coursier à vélo s'est ultra développé. Hyper organisé chez les Suisses, célèbre chez les américains, extrême chez les canadiens, engagé chez les anglais, en France, où en est-on ?
 
 
 
 
 

Lire la suite : Ubérisation du vélo : petit job ou grosse arnaque ?

Plus d'articles...

  1. Et pendant ce temps là... À Strasbourg (Saison 2 épisode 1)
  2. Et pendant ce temps là… À Paris (Saison 1 Épisode 4)
  3. Faut-il boycotter la L2 ?
  4. Et pendant ce temps là… À Paris (Saison 1 Épisode 3)
  5. Communiqué de presse : l'Heureux Cyclage demande à l'ADEME de prendre en compte les ateliers vélos
  6. Appel à participation citoyenne
  7. Vélocité, septembre-octobre 2016
  8. L'Indemnité Kilométrique Vélo en marche à Marseille
  9. Et pendant ce temps là… À Paris (Saison 1 Épisode 2)
  10. À Vélo les minots : la rentrée 2016
  11. La journée de la mobilité version Marseille
  12. Opération Canebière : Un succès !
  13. Semaine Européenne de la Mobilité 2016 : Demandez le Programme !
  14. La Canebière : La fin de l'histoire, c'est peut être pour ce samedi !
  15. Semaine de la mobilité - 19 septembre : intervention dans le cadre d'un PDE/PDA
  16. Et pendant ce temps là… À Paris (Saison 1 Episode 1)
  17. L'incivisme au volant n'est pas une fatalité à Marseille
  18. 22 septembre : Mobilité intelligente, économie performante
  19. Eh Zou ! VIVACITÉ c'est fait :) !
  20. Communiqué de presse : Les DRC et la FUB conseillent les collectivités sur les sorties et voyages à vélo à l'école !
  21. Les actions de sensibilisation en collège reprennent !
  22. "À vélo les minots", l'action continue !
  23. And The Winner is : The CVV !
  24. Samedi 19 septembre : poussons ensemble la voiture hors de Marseille !
  25. Samedi 19 septembre : promotion de la mobilité active place de la Joliette
  26. Mercredi 16 septembre : Multimodalité et intermodalité, pour une mobilité et un emploi durable
  27. La Semaine Européenne de la Mobilité
  28. Le Collectif Vélos en Ville soutient Alternatiba Marseille
  29. Le Tandem Tour d'Alternatiba arrive à Marseille le 24 juin
  30. Go Met', 13 mai 2015
  31. Le collectif participe à la Fête des Solidarités Locales le mercredi 20 mai
  32. Des bus cyclistes pour aller à tendances Clown
  33. Appel à bénévoles pour les activités d'écomobilité avec les enfants et les ados
  34. Jeudi 12 mars à 19h : réunion pour l'accueil du Tandem Tour Alternatiba
  35. Un savon de Marseille
  36. Le maillon vert, un coursier pas comme les autres
  37. Le Collectif Vélos en Ville rejoint le Collectif Climat Marseille
  38. La Radio Juive de Marseille, 17 décembre 2014
  39. Etat des lieux de la pollution à Marseille
  40. Bouches-du-Rhône : Une voie pas si douce…
  41. Vendredi 28 Novembre 2014 à 14h30 : Journée Réemploi des Cycles
  42. Retour Halles Delacroix
  43. Un mois de septembre très écomobile !
  44. Focus sur la prochaine action du collectif : Foire de Marseille 2014
  45. La Foire de Marseille les 27-28 septembre et 4-5 octobre
  46. La Semaine Européenne de la Mobilité : mardi 16 septembre
  47. La Semaine Européenne de la Mobilité : jeudi 18 septembre
  48. La Semaine Européenne de la Mobilité : mercredi 17 septembre
  49. Action d'écomobilité au collège Marseilleveyre le jeudi 25 septembre
  50. Retour sur Vivacité le dimanche 7 septembre dernier

Le quotidien d'un cycliste parisien pendant 1 an.