24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi - mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : 17h00 - 20h00
Vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 13h00 - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Du local au national : les ateliers vélo s’activent pour la réduction des déchets

Le jeudi 31 octobre 2013, par Élodie CHABERT

Comme chaque année, la Semaine européenne de la réduction des déchets se tiendra à la mi-novembre (du samedi 16 au dimanche 24). Les ateliers vélo participatifs et solidaires comptent à nouveau (dé)montrer que le réemploi des cycles est une voie d’avenir. Et leur réseau national, L’Heureux Cyclage, se mobilise activement à leurs côtés.
 
Peu d’utilisation, beaucoup de destructions

Si plus de 26 millions de bicyclettes sont détenues par les ménages en France, près d’un tiers n’est pas utilisé. Ajouter à cela la faible espérance de vie moyenne d’un vélo (entre 6 et 7 ans en France, soit une des plus faible d’Europe) : le cycle de vie de nos bicyclettes est donc bien peu optimisé. "On pourrait résumer la vie d’un vélo en quatre mots : fabrication, importation, utilisation... et abandon. Environ un million et demi de vélos arrivent en déchèterie chaque année en France !" explique Julien Allaire, porte-parole de L’Heureux Cyclage. Et si l’on pourrait penser que ces destructions sont favorables à l’industrie, il n’en est rien : en 2012, les ventes de cycles neufs affichent un recul de 9% en volume. Alors, qu’est ce qui coince ?
 
Qualité + réemploi : un duo gagnant

Il n’y a pas de miracle, les bas prix de vente vont de pairs avec une faible qualité : les vélos neufs sont vendus en moyenne 278 euros en France, soit deux fois moins qu’au Danemark ou aux Pays-Bas où l’espérance de vie des vélos est deux fois plus élevée. Pour Cyril Pimentel, administrateur de L’Heureux Cyclage, "la filière cycle doit s’appuyer d’un coté sur une montée de gamme du marché, et d’un autre côté sur le développement de la réparation. C’est gagnant-gagnant : le secteur de la réparation n’a de sens que si les produits vendus sont de qualité, et inversement, sans la perspective de pouvoir réparer son vélo le consommateur n’achète que du bas de gamme. En plus, l’achat d’un vélo de bonne qualité profite plutôt à l’économie française".
 
Une table ronde nationale pour réunir les acteurs de la filière

Couplé à une montée de gamme du marché, le réemploi a donc un bel avenir. Pour autant, les filières de récupération des vélos en fin de vie doivent être soutenues : c’est la raison pour laquelle L’Heureux Cyclage organise une table ronde sur le réemploi des cycles à laquelle l’ensemble des acteurs de la filière sont invités à participer. Cette rencontre, qui se tiendra le mardi 19 novembre à Ivry-sur-Seine, "est un événement inédit en son genre. L’objectif est de réunir des acteurs qui se connaissent, et d’autres qui se connaissent moins, afin que chacun puisse exprimer et faire comprendre son point de vue", explique Romain Denoyer, administrateur de la Cyclofficine d’Ivry et de L’Heureux Cyclage.
 
Le programme complet des actions des ateliers vélo et de L’Heureux Cyclage sera dévoilé prochainement sur www.heureux-cyclage.org
 
Contact:
Élodie CHABERT
Coordinatrice de projets
Tel. 04 82 53 71 32

Présentation du Collectif Vélos en Ville

Les News du vélo

Où sommes-nous?

24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77