24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h
Mardi :
Mercredi : 17h30 - 21h00
Jeudi : 17h00 - 20h00
Vendredi : 18h00 - 21h00
Samedi : 13h - 19h30
 
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Affiche Fête du Vélo 2019

Non mais t’es sérieux là ?

article goudes DSC08594En 1996, le législateur a instauré une loi, connue sous le nom de loi LAURE, visant à équiper progressivement toutes les voies urbaines d’aménagements cyclables, pour favoriser la pratique de votre mode de transport favori.

La France entière connaît bien Marseille et son association de cyclistes urbains pour, justement, cette loi. Le Collectif Vélos en Ville a, en effet par sept fois, gagner des procès intentés contre la métropole pour non respect de cette loi. Pour celles et ceux qui auraient ratés les sept épisodes, vous pouvez rattraper la série en commençant par là.

Même si la situation semble désormais s’améliorer, notamment avec la création de la piste cyclable de la Corniche Kennedy - que nous vous invitons à inaugurer pour la Fête du Vélo 2019 - tout ne peut pas être désormais excusé. Et c’est le rôle de votre association que de le signaler.

23 ans après le vote de la LAURE, rendant obligatoire la création d’aménagements cyclables, ici à Marseille, on fait le contraire. Et par contraire il ne faut comprendre que l’on ne fait pas les aménagements cyclables pourtant obligatoires. Il faut comprendre que l’on retire des aménagements cyclables existants.

La scène du crime se passe dans les quartiers sud de Marseille… Pour une fois qu’il y a un crime par là, il fallait bien le signaler. Et à la fois, comme c’est un des rares endroits de Marseille où quelques pistes cyclables viennent décorer de leurs vertes couleurs, les autoroutes urbaines de Gaston Defferre, le lieu n’est pas très étonnant.
 

Lire la suite : Non mais t’es sérieux là ?

L'identité visuelle du collectif Vélos en Ville évolue !

ApLogo CVV janvier19rès plusieurs années à tout peindre en bicolore (tall-bikes, portes, mobilier, vélos divers, drapeaux, t-shirt, etc.), en l'occurrence le bleu et le rose, on commençait à avoir un peu mal aux yeux. Surtout qu'entre temps le même code couleur avait été repris par des gens peu préoccupés par le vélo ...

Alors on s'est dit qu'il fallait changer et se moderniser un peu. Après de nombreuses discussions, des débats intenses et une quantité infinie de détails et d'ajustements à peaufiner, le nouveau et tant attendu logo du collectif Vélos en Ville est bien là !

Vous trouverez bientôt, notamment dans la newsletter, les déclinaisons de cette toute nouvelle identité graphique réalisée par les Poulets Bicyclettes !

Espérons seulement qu'aucun mouvement ne reprenne cette fois-ci un ou plusieurs attributs de notre beau logo !

Des vélos de toutes les tailles à tous les prix !

Velo a vendre IMG 20190410 120546Après des séances acharnées de remontage et le travail remarquable des bénévoles et salariés de l'atelier, nous avons quantité de vélos à vendre. Il y a littéralement de tout alors si vous cherchez une bicyclette pour vous ou un.e ami.e, que vous connaissez quelqu'un qui en veut une, que vous connaissez quelqu'un qui connaît quelqu'un ... Bref vous l'avez compris, n'hésitez pas à faire passer le mot autour de vous !

A un mois de la vélorution et deux mois de la Fête du Vélo, il est plus que temps d'avoir sa propre monture !

Encore une victoire de canard !

Les voies de bus et le vélo à Marseille, une vielle histoire avec ses rebondissements. Aujourd’hui, un nouvel épisode en forme de victoire symbolique.

Dix ans de revendications...

En septembre 2017, à l’occasion de la Semaine Européenne de la Mobilité, nous avions sauté sur l’occasion de faire un historique des négociations entre votre association et l’ex-communauté urbaine MPM sur le partage des voies de bus avec les cyclistes. C’est également dans ce même article, que nous faisions un inventaire des rares voies de bus ouvertes aux vélos à Marseille, de la grande majorité de celles qui ne le sont pas, des arguments fallacieux de l’ex-communauté urbaine pour ne pas faire évoluer la question et des situations bien différentes dans les autres villes de France.

Enfin, c’est également dans cet article que nous vous invitions à passer à l’action, contre l’inaction des pouvoirs publics. Et quitte à passer à l’action, nous avions choisi un endroit symbolique, le boulevard Paul Peytral, juste devant la préfecture là où les services de l’état sont censés s’assurer que les collectivités locales ne transgressent pas les lois de l’état.

… et d’actions

Vous pouvez lire dans cet autre article, le déroulé de cette journée d’action « pot de peinture »  et pourquoi cette rue était pour le moins symbolique, puisque en défaut par rapport aux lois de la République : Une voie de bus large et qui n’est pas délimitée par un séparateur physique peut être immédiatement ouverte à la circulation des cycles, mais surtout lorsque cette rue est limitée à 30km/h, elle doit comporter deux sens de circulation pour les cycles, ce qui n’était pas le cas.

Cette action s’est ensuite poursuivi dans les réunions avec la nouvelle métropole d’Aix Marseille Provence à l’occasion de la reprise de dialogue entre cette institution et votre association, une reprise assez peu narrée pour le moment, mais qui a commencé début janvier 2018. Ainsi, en juillet 2018 le dossier des voies de bus est remis sur la table et une lettre (encore une) bien sentie est envoyée en septembre au Président de la métropole, pour être sûr que le message soit bien entendu par tout le monde.

Il faudra encore quelques ajustements et la précipitation de la réfection du revêtement de la voirie puis encore pas mal d’attente pour que enfin, en janvier 2019, la voie de bus du boulevard Paul Peytral soit ouverte à la circulation des cycles, comme en témoigne nos photos.
IMG article 20190117 125912

La cerise sur le gâteau

Alerté de la réfection de la voirie du boulevard Peytral et conscient de la largeur des deux double voies ouest – est, le Collectif Vélos en Ville en avait profité pour demander que soit installé une bande cyclable à défaut d’avoir une piste cyclable dans ce sens de circulation.
C’est tout de même, la loi et le sens de l’article L228-2 du code de l’environnement que votre association connaît tellement bien qu’il a créé une page lui même sur l’encyclopédie du vélo sur ce sujet.
Et le collectif a obtenu sa demande comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.
IMG 20190117 125940


Mais tout n’est pas parfait…
 

Lire la suite : Encore une victoire de canard !

Report du procès de l’agression d’un cycliste...

 Report proces...du temps supplémentaire pour se mobiliser et rendre visible la lutte pour un vélo apaisé à Marseille !

Tout a débuté avec l’agression de Cyril Pimentel, salarié au Collectif Vélos en Ville, le 22 juillet 2017. Se rendant à vélo – forcément - à un événement dans le cadre de son travail, il constate l’envahissement d’une piste cyclable par une terrasse d’un bar sur le rond-point du Prado. Documentant avec soin les situations ahurissantes qui freinent l’usage du vélo à Marseille afin d’alerter nos élu.e.s, ni une ni deux, Cyril sort son téléphone portable pour prendre une photographie de cette situation plus que problématique. A peine remontait-il sur sa selle que deux individus – qu’il identifie par la suite comme les propriétaires de la terrasse - le frappent sans sommation. Après un passage aux urgences, et un peu remis de ses émotions, il porte plainte. Le Collectif Vélos en Ville se déclare partie civile, concerné par l’agression d’un de ses salariés et conscient qu’au-delà de Cyril ce sont les cyclistes marseillais qui sont victimes au quotidien d’une violence.

interdit de taperPour soutenir Cyril, nous avons décidé de nous mobiliser. Après un premier report du dossier, rendez-vous a été donné le lundi 3 décembre 2018 au tribunal de grande instance pour soutenir Cyril et témoigner de la présence des cyclistes. Après un petit détour au local de l’association pour boire un café et attraper trois pancartes « interdit de frapper les cyclistes », notre petit groupe pédale au point de rencontre devant le tribunal où arrivent sympathisants, à pieds et à vélo. Le petit groupe profite des rayons matinaux du soleil avant de rejoindre la salle d’audience avec les journalistes présents pour l’occasion. Notre groupe de cyclistes remplit les bancs de la salle. De l’autre côté de la séparation, les magistrats essayant de fixer l’ordre de passage de la matinée en triant les affaires à juger ce matin. Manque de chance, le dossier de l’agression devait ouvrir la journée mais les juges n’ont pas pu le consulter : celui-ci avait été mal rangé à la suite d’une consultation.  Après un bref échange avec avocats des deux parties, les juges regardent leur agenda déjà bien rempli pour trouver une journée « moins chargée que les autres ». Ce sera donc le 28 février ! Bien que déçus de rester dans l’incertitude encore deux mois, nous nous levons pour retrouver Cyril et notre avocat devant la salle d’audience afin de réfléchir à la suite.

Dans le mouvement de foule se produit soudain un événement qui laisse les spectateurs stupéfaits. Alors que le caméraman de France 3 prenait quelques images du groupe rassemblé devant la salle, un des deux prévenus marche sur lui en lui disant de ne pas filmer et ponctue sa phrase d’un coup de tête. Devant la salle d’audience. Dans le tribunal. Scandale, quelques cyclistes s’alarment de cette nouvelle violence, alertent les gardes de l’entrée qui montent. Habile, leur avocat détourne la discussion sur le droit à l’image … Mais. Mais nous avons quand même assisté à un coup de tête donné dans un tribunal, devant témoin, qui démontre s’il le fallait que certains choisissent de frapper avant de parler. Le journaliste portera plainte.

Si vous aussi cette histoire vous sidère et que vous voulez dénoncer avec nous cette violence, Vélos en Ville vous donne rendez-vous le 28 février au tribunal de grande instance.
Contre les violences envers les cyclistes, mais aussi contre la violence dans l’espace public, rejoignez-nous ! Les informations sur la mobilisation seront mises en ligne quelques jours avant l’audience.

Fin d'année 2018 : appel aux dons !

En cette fin d'année, vous avez la possibilité d'aider votre association favorite en lui faisant un don ! Ce dernier, peu importe son montant, nous sera précieux pour développer les actions de nos commissions et par conséquent contribuer à rendre la cité phocéenne toujours plus cyclable, même s'il y a du boulot, on en convient...

De plus, si vous ne le saviez pas, en faisant un don à une association d'intérêt général, vous pouvez bénéficier d'une déduction d'impôt à hauteur de 66% du montant de votre don, comme expliqué dans le beau schéma ci-dessous. Alors n'attendez plus, filez nous un coup de pouce et participez activement au développement du vélo dans notre belle ville.
 
Pour ce faire, rien de plus simple, c'est l'affaire de quelques clics et ça se passe ici !

Reconnaissance éternelle !
 
 
schema-deduction2-01

Marche mondiale pour le climat - Marseille - #ClimateAlarm COP24

Le samedi 8 décembre, le Collectif Vélos en Ville participera à la Marche mondiale pour le Climat !
 
45997352 186593822245210 5955498242153119744 o

Rejoignez-nous à 14h sous l'Ombrière et faîtes vous entendre !
Le parcours sera le suivant : Ombrière - Canebière - Lieutaud - Montgrand - Paradis - Canebière - Ombrière.

Lire la suite : Marche mondiale pour le climat - Marseille - #ClimateAlarm COP24

Un matin de 5 novembre

5novembre2018
Il est 9h00 ce lundi matin du 5 novembre et l’association lève le rideau pour une nouvelle semaine de promotion du vélo.
5 minutes plus tard alors que nous sommes encore devant la porte, c’est le grand bruit. La suite, vous la connaissez déjà.
 
Il n’est pas dans nos habitudes de parler ici d’autres choses que de mobilités actives ou d’espace public mais aujourd’hui la gestion de l’habitat à Marseille nous touche de plein fouet et pas seulement parce que nous sommes situé à 20 mètres du drame.
 
Comment se fait-il qu’un bâtiment frappé d’un arrêté de péril depuis plus de dix ans ne soit pas pris en charge ? Pourquoi faut-il attendre un drame pour que les choses changent... un jour peut être ? Si vous voulez des réponses vous pouvez vous rapprochez de l’association un centre ville pour tous mais nous, nous sommes persuadés que ce sont les mêmes raisons qui font que les rues de Marseille sont toujours aussi dangereuses dix ans, 20 ans ou 30 ans après.
 
Rendez-vous pour la marche blanche samedi 15h00 métro Notre-Dame du mont
 
En attendant les bougies brulent...

Rendez-vous au tribunal pour le procès des agresseurs d'un cycliste

palais-de-justice-de-marseille
Le Collectif Vélos en Ville se porte partie civile dans un procès sous fond de violence, de violence routière et de terrasses de bar.

C’est le 22 juillet 2017, le jour du passage du tour de France à Marseille. Il est l’heure du déjeuner lorsqu’un l’un de nos bénévoles emprunte une des rares pistes cyclables de Marseille qui l’amène au stade vélodrome pour tenir un stand d’information sur le vélo en Ville. Ce qu’il y voit, ce n’est non pas des vélos mais des hommes en train d’installer des tables et des chaises sur la même piste cyclable pour étendre la terrasse du bar. Bénévole confirmé, il sort son smartphone et fait deux photos des tables qui se dressent devant lui. Il n’aura pas le temps de remettre les pieds sur les pédales que deux hommes se jetteront sur lui par derrière pour lui asséner des coups jusqu’à ce qu’il abandonne sa monture. Direction les urgences, puis le commissariat.

Un acte de violence gratuite ou bien une vengeance envers un cycliste ?

C’est le 5 juin 2018, presque un an après les faits. On est à cinq mètre d’un passage piéton et d’un rond-point. Messy, futur cycliste de 22 mois conduit sa draisienne sur l’un des deux seuls aménagements cyclables des quartiers nord de Marseille. Direction les urgences. Cela lui coûtera la vie, fauché par une voiture.

Entre ces deux moments, à combien d’actes de violence les cyclistes marseillais auront dû faire face ?

Dans notre association, il ne se passe pas une journée sans que l’on nous raconte les péripéties de la pratique du vélo à Marseille. Slalom entre les terrasses de bar implantées sur les pistes cyclables du Bd Chave ou du Prado, ou entre les voitures garées sur la quasi totalité des pistes ou bandes cyclables de Marseille, à commencer par le Bd Longchamp. Dépassement hasardeux par un automobiliste qui vous frôle rue Sainte ou, il n’y a pas si longtemps encore rue Thiers. Dans ce contexte, les coup de klaxons d’impatience des automobilistes relèvent presque de la formule de politesse. Et ne parlons pas des piétons qui doivent escalader une voiture à chaque trottoir ou passage protégé.

Et si vous en réchappez et qu’il vous vient à l’esprit de manifester votre mécontentement, vous irez sans doute tout droit là où vous auriez dû aller, c’est à dire à l’hôpital. Car on apprécie moyennement à Marseille que l’on vous dise que vous vous êtes mal comporté, a fortiori avec un véhicule.

C’est pour protester contre cette violence quotidienne envers les cyclistes, et celle qui est faite à celles et ceux qui s’y opposent, que le Collectif Vélos en Ville se porte partie civile lors de l’audience du tribunal de grande instance qui aura lieu le lundi 3 décembre à 8h30 aux côtés de l’un des siens.

Vous aussi rejoignez-nous ! Nous vous tiendrons informé ici-même et sur les réseaux sociaux de la forme que prendra notre contestation du jour J.
Restez mobile, restez mobilisé !



Pour la revue de presse de la première affaire vous pouvez lire :

Marsactu 1 : https://marsactu.fr/le-proces-des-agresseurs-dun-cycliste-symbole-de-la-place-faite-au-velo-a-marseille/
France Bleu provence le mercredi 13 juin 2018 à 7h00 : https://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/14929-13.06.2018-ITEMA_21711119-0.mp3
La Marseillaise : http://www.lamarseillaise.fr/marseille/developpement-durable/70573-marseille-ville-dangereuse-pour-les-cyclistes
Marsactu 2 : https://marsactu.fr/bref/cycliste-agresse-le-proces-reporte-au-3-decembre/
France 3 Provence, le mercredi 13 juin à 19h00 : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/jt-1920-provence-alpes


Rappels :

1. Même si la pratique du vélo n’est pas plus dangereuse que celle de la marche à pied, c’est à dire peu dangereuse à comparer aux deux roues motorisés, ces modes de transports sont les victimes des prédateurs cinétiques qui conduisent des véhicules de 100 à 1000 Kg ou plus, qu’ils propulsent à 50 km/h et souvent bien plus en ville.

2. Terrasses de bar et cyclistes ne sont pas du tout incompatible, bien au contraire : http://www.velosenville.org/index.php/amenagement-cyclable/1248-chave-wars-le-retour-du-pieton

Halte aux violences faites aux cyclistes

 
Le Collectif Vélos en Ville se porte partie civile dans un procès sous fond de violence, de violence routière et de terrasses.

C’est le 22 juillet 2017, le jour du passage du tour de France à Marseille. Il est l’heure du déjeuner lorsqu’un l’un de nos bénévoles emprunte une des rares pistes cyclables de Marseille qui l’amène au stade vélodrome pour tenir un stand d’information sur le vélo en Ville. Ce qu’il y voit, ce n’est non pas des vélos mais des hommes en train d’installer des tables et des chaises sur la même piste cyclable pour étendre la terrasse du bar. Bénévole confirmé, il sort son smartphone et fait deux photos des tables qui se dressent devant lui. Il n’aura pas le temps de remettre les pieds sur les pédales que deux hommes se jetteront sur lui par derrière pour lui asséner des coups jusqu’à ce qu’il abandonne sa monture. Direction les urgences.

Un acte de violence gratuite ou bien une vengeance envers un cycliste ?
 

Lire la suite : Halte aux violences faites aux cyclistes

Un chouette cadeau de Noël 2017

Collectif Vélos en Ville Marseille adhésion
Qu'offrir à noël ?
 
Un smartphone ? Euh, c'est déjà fait en 2012.
Une tablette graphique ? Euh, non : c'est déjà fait en 2013.
Un drône ? C'était en 2014
Le ballon de basket connecté, c'était 2015 et évidemment le casque bluetooth en 2016.
 
Et pour 2017, vous n'êtes pas sûr ?
 
Et pourquoi ne pas offrir une adhésion à l'association Collectif Vélos en Ville. Pour un prix somme toute assez modique, vous faites plaisir à quelqu'un, vous soutenez le développement du vélo à Marseille et vous permettez à un vélo de rouler pendant (au moins) un an.
Envie d'adhésion ? Rendez-vous au local ou téléchargez le bulletin d'adhésion et renvoyez- le nous accompagné du règlement ou faites le en ligne
 

Retour sur notre participation au festival "1 000 plantes 0 déchets" au Mucem

Mucem 1Le Collectif Vélos en Ville était au fort St Jean, les 8 et 9 avril derniers dans le cadre du festival 1000 Plantes 0 déchet organisé par le Mucem.

Vous l'avez peut-être vu, l'exposition en cours du Mucem "Vie d'ordure" est consacrée aux déchets et à leur recyclage et surcyclage, notamment sur le bassin méditerranéen.
 

Lire la suite : Retour sur notre participation au festival "1 000 plantes 0 déchets" au Mucem

Le mot du président

Philippe BuffardBonjour chers adhérents,

le nouveau Conseil d’Administration de votre association préférée, le Collectif Vélos en Ville, vient de m’élire comme Président. Je vous remercie de votre confiance.

Je vais donc vous représenter, vous, nos mille six cent adhérents, auprès de ceux qui décident -ou ne décident pas- de la politique cyclable de notre territoire.
 

Lire la suite : Le mot du président

Ici on accepte les deux roues

roue web cvv 2, Collectif Vélos en Ville, Marseille, la Roue, Monnaie locale, Monnaie complémentaire, Monnaie locale complémentaireCertains d'entre vous ont déjà pu apercevoir à l'accueil de l'atelier un petit panneau indiquant que nous acceptons désormais les roues au même titre que nous acceptons les euros. Entendons nous bien : nous ne troquons pas de roues de vélos contre quoi que ce soit, mais vous pouvez désormais régler vos achats, cotiser ou faire un don à l'aide d'une monnaie appelée la Roue. Il s'agit d'une monnaie locale complémentaire portée par l'association SEVE (Systèmes d'Échanges pour Vitaliser l'Économie).

Mais pourquoi le Collectif Vélos en Ville utilise-t-il une monnaie locale ? Deux intérêts principaux : favoriser l’économie locale et financer des projets éthiques. On vous explique comment.
 

Lire la suite : Ici on accepte les deux roues

Noël au Collectif Vélos en Ville

Arbredenoel cvv web, Collectif Vélos en Ville, Arbre de Noël, Noël, Marseille, DonNoël approche et vous cherchez encore des idées de cadeaux utiles / éthiques / locaux / écologiques / participatifs / solidaires / etc. pour votre famille ou vos amis ?

Et pourquoi ne pas offrir une adhésion à l'association Collectif Vélos en Ville ? Pour un prix somme toute assez modique, vous faites plaisir à quelqu'un, vous soutenez le développement du vélo à Marseille et vous permettez à un vélo de rouler pendant (au moins) un an.
Envie d'adhésion ? Rendez-vous au local ou téléchargez le bulletin d'adhésion et renvoyez- le nous accompagné du règlement. Vous pouvez également adhérer directement en ligne ici.
Vous pouvez aussi offrir un cadeau à l'association ici.
 
Et aussi, il y a quelques vélos à vendre à l'atelier. Interessé ? Passez nous voir !

Noailles Portes Ouvertes

TEST1affichePON web cvv, Collectif Vélos en Ville, Marseille, Noailles, Portes ouvertesLe samedi 10 décembre les associations de Noailles organisent une journée portes ouvertes.

Le Collectif Vélos en Ville n’est pas en reste et participe d'autant que ce samedi on fêtera pour la dernière fois de l’année les 20 ans de l’association !

Cette journée a pour objectif de faire découvrir les diverses associations du quartier. Chaque structure ouvrira ses portes pour présenter son activité, et animera la journée avec un ou plusieurs temps forts.

Lire la suite : Noailles Portes Ouvertes

Une semaine européenne pour réduire nos déchets

SERD logo-web-collectif-velos-en-ville
Du 19 au 27 novembre aura lieu la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, plus connue sous le doux acronyme de SERD.
C’est une initiative visant à promouvoir la mise en oeuvre d’actions de sensibilisation à la gestion durable des ressources et des déchets durant une même semaine. C’est ainsi l’occasion pour le Collectif de mettre en avant son activité de réemploi et de réutilisation des vélos et des pièces de vélos.
Pour cette occasion, nous réalisons deux actions afin de sensibiliser le public et faire connaître l’association avec les valeurs qui lui sont chères.
 

Lire la suite : Une semaine européenne pour réduire nos déchets

Tour de France : Le Collectif Vélos en Ville était au Mont Ventoux !

Montventoux cvv web01
Montventoux cvv web02
Montventoux cvv web03
Montventoux cvv web04
Vous avez sûrement tous vu cette étape du Tour de France, trois fois mythique.
Mythique d'abord car le mont Ventoux, ô combien célèbre, est une étape incontournable pour n'importe quel cycliste qui se respecte à 200 km à la ronde (personnellement, je ne l'ai pas fait, mais bon, c'est pour la tournure). Un classique, en somme. Le 14 juillet, les cyclistes venus de France, de Navarre et de plus loin même (il y avait même des Australiens) se massent au pied de la montagne pour la gravir, certains à pied, la plupart à vélo. D'abord, quelle compétition sportive est faite par les spectateurs avant les sportifs en compétition, autre que cette étape du Tour ? A-t-on déjà vu un club local marseillais jouter contre des supporters parisiens avant un OM-PSG ? A-t-on vu des coureurs à pied se faire un petit 400 mètres haies à côté du stade où se passent les JO ? Dans quelques heures, les coureurs du Tour arrivent après 170 km en plein cagnard, et nous les attendons en grimpant le mont Ventoux avant eux. Après tout, c'est simplement le transport le plus efficace pour arriver en haut de l'étape et assister à l'arrivée, mais cette manière de faire l'épreuve avant la vraie compétition m'épate. J'ai toujours considéré les compétitions sportives comme du spectacle, et d'un coup, le spectacle est fait par les spectateurs, une sorte d'apéritif en somme.

Et la folie de ce spectacle, c'est l'incroyable contraste entre ces cyclistes coureurs, ceux qui cherchent la performance, avec leur vélo de dentiste, carbone, cales auto, ultra light, ceux habillés de leur plus belle combinaison, ceux qui ne regardent personne et grimpent sérieusement avec leur paquet de jus ultra vitaminé, les cyclistes randonneurs, porte-bagage pour amener la table de pique-nique, la quille de rouge et le saucisson, les vintages qui reviennent de l'Anjou Vélo Vintage et qui laissent leur pneu éclater au soleil, les piétons du coin qui viennent à chaque fois que le Tour passe par là, les touristes venus en camping car... Chacun s'arrête où il veut le long de l'étape, et encourage avec force klaxons et levées de coude ceux qui montent pour choisir un poste d'observation plus haut dans la montagne. A 11h, déjà, la pente est pleine, la liesse est là, chacun rivalise d'originalité entre déguisements d'ours et maillot à pois. Même le kitchissime bob à carreaux Cochonnou se retrouve à l'honneur, arboré fièrement par les 3/4 des spectateurs. Quand passe quelqu'un, un cycliste, une voiture, la caravane, c'est l'euphorie générale, peu importe qui monte, aujourd'hui, tous ceux qui gravissent le Mont Ventoux sont applaudis. Une sorte d'entraînement au passage des (vrais) coureurs, qui sera certes plus intense, néanmoins nettement plus bref. Le Ventoux, l'espace d'une journée, devient un incroyable mélange bigarré où, peu importe qui tu es, tu acclames et tu es acclamé.
 
Mythique de nouveau car ce mont Ventoux était étêté pour l'occasion, scandalisant l'ensemble des fidèles spectateurs et sans doute une partie des coureurs, ces 6 derniers kilomètres, qui sont peut-être la partie critique du tour, ceux qui permettraient peut-être à Nairo Quintana, le colombien, de sortir son épingle du jeu. Ceux aussi qui illustrent ce paysage lunaire, dont on parle si souvent. Car, comme l’écrit si bien Barthes, dans Mythologies, éditions du Seuil, 1957, « physiquement, le Ventoux est affreux : chauve (atteint de séborrhée sèche, dit l’Equipe), il est l’esprit même du sec ; son climat absolu ( il est bien plus une essence de climat qu’un espace géographique) en fait un terrain damné, un lieu d’épreuve pour le héros, quelque chose comme un enfer supérieur (…) sur le Ventoux, nous dit-on, on a déjà quitté la planète Terre, on voisine là avec des astres inconnus »  Le géant de Provence est il toujours géant sans son extrémité ? La décision de le raccourcir a été prise le 13 juillet, à cause des conditions météorologiques. Un vent à décorner les boeufs, à 80 km/h, des rafales jusqu’à 110, ferait bien du mal à nos coureurs sur leur vélo.  Trop dangereux, on arrêtera l'étape 6 km plus bas, à l'abri du vent. 1000 camping-cars avaient été comptabilisés sur le haut du Mont, condamnés à redescendre un peu plus bas. Arrivés pour certains une semaine à l'avance, c'est une petite déconfiture après une si longue attente. Un groupe restera là haut tout de même, affrontant les vents déchaînés. Le jour J, une rafale à 140 km/h renversera même un camping-car un peu trop têtu…
 
Mythique enfin car c'est l’étape de la chute de Christopher Froome, sacré déjà 2 fois vainqueur du Tour, toujours favori, presque déjà assuré de sa victoire. En haut, à l'arrivée, posté sur un rocher, on l'attend. On guette le jaune, on a peur de le rater, qu'il passe trop vite et que le moment de sa victoire nous échappe, 30 secondes d'inattention et c'est fini. En sourdine, les commentaires nous racontent ce qu'il se passe, le peloton de tête, l'échappée. Jusqu'à la chute. Tout le monde la connaît celle là, la chute de Richie Porte qui entraîne celle de Froome et de Bauke Mollema. Personne ne comprend vraiment bien ce qu'il se passe, et de l'euphorie on passe au flou général. Les commentaires ne correspondent plus à ce que l'on voit, et arrive mollement un peloton sans jaune. Pas de cris d'encouragement, ou peu, sorte d'inattention générale qui accueille au compte-goutte des cyclistes visiblement épuisés. Peu d'informations sur eux, on attend toujours le jaune qui ne vient pas. On entend au loin qu'il ne remonte pas sur son vélo, qu'il court, qu'il en trouve un autre. Tout devient un peu lent et très peu clair; l'enquête reste à mener. Le moment intéressant, c'est celui où les hypothèses alors se déchaînent : c'est une moto de journaliste qui aurait fait chuter Froome. Non c'est un policier qui essayait de calmer un spectateur, car les barrières de sécurité n'étaient pas installées à cause de l'étêtement du mont. Le cadre est cassé. Quelqu'un l'a volé. Il récupère un cadre de la voiture Mavic. Non, sa cale auto ne calait plus. Non c'est en fait son dérailleur. Tout y passe, on ne sait pas grand chose. Après, quand les coureurs sont tous arrivés et que le public se presse pour redescendre et rejoindre la civilisation, les discussions vont bon train. Quelques poignées de fan s’attardent sur le lieu de la chute, chacun allant de son anecdote de témoin. « J’y étais, j’ai vu la chute! » « Le vélo est tombé ici » « Regardez, j’ai sa gourde ». Un groupe de bretons a tout enregistré, sur téléphone et appareil photo et se presse auprès des journalistes, excités du scoop qu’ils détiennent, les vidéos de l’instant si précieux, la vérité que chacun cherche, eux la possèdent. L’un d’entre eux nous tend une gourde remplie d’un liquide bleu ; celle de Froome que l’équipe lui a laissée, grand seigneur.
L’image que l'on retient c'est celle d'un cycliste prêt au triathlon ou à l'alleycat courir dans les pentes pour ne pas perdre son retard. "Froome à pied", titrera la presse. Les connaisseurs des cales auto admireront la ténacité du coureur, prêt sur 10 mètres à courir avec ces chaussures inadaptées à la marche. Mais pour Froome, c’est de son jaune qu’il est question. Quintana qui s’était fait distancer de 20 secondes profite de l’occasion pour le dépasser, et Froome arrivera même 5’05 après la bataille. Il ne gagnera pas l’étape mais il reste son classement général. 10 secondes, 10 mètres trop précieux ! Gardera-t-il ou ne gardera-t-il pas son maillot jaune ? Le temps de la décision des juges, tout s’immobilise. Une dizaine de minutes semble une éternité, propice à inventer toute sorte de scénarii sur l'issue de la course, du Tour entier, d'une carrière. 10 minutes en fait extrêmement rapides pour redonner 10 secondes à Froome et lui faire ainsi garder son maillot jaune. Incroyable comme le Mont Ventoux a duré si peu et si longtemps en même temps, incroyable comme notre temps d'ascension, notre attente d’une journée entière, parfois d’une semaine, s’attache et se suffit d’une dizaine de minutes, d’une dizaine de secondes, d’une dizaine de mètres d'excitation.

Restera de cet accordéon temporel l’image d’un drapeau sérigraphié du CVV qui a flotté quelques instants au km1, encouragé par un cadre en carbone brandi fièrement pour l’occasion. Peu importe d’où tu viens et quel cycliste tu es, au mont Ventoux si tu montes, tu sera fêté comme il se doit, tu acclameras et tu sera acclamé.

Pénurie de carburant : pensez à la solution vélo

pnuriecarburantvelo webL’association Vélos en Ville compatit avec les automobilistes, les conducteurs de motos, et de scooters, pénalisés par la pénurie de carburant qui frappe notre département et la France depuis quelques jours.
Profitons de cette pénurie pour adopter le mode de transport le plus performant pour les petits déplacements !
Déjà, nous sommes plus de 3 millions en France à utiliser notre vélo chaque jour pour nous rendre sur notre lieu de travail. Pas besoin d’être un athlète pour parcourir quelques kilomètres en ville ou pour se rendre à la gare la plus proche  pour terminer au besoin le trajet avec les transports en commun.
Le vélo connaît un renouveau dans la plupart des villes françaises et européennes. Faire du vélo procure à peu de frais autonomie et bonne condition physique, c’est le moyen le plus rapide pour se déplacer en agglomération pour les trajets inférieurs à 6km*.
Finis les embouteillages, terminée la recherche de places de stationnement.
Utiliser un vélo peut vous faire économiser la possession d’une deuxième voiture dans une famille.
Les TER de la région PACA acceptent les vélos standards tous les jours sans supplément de prix, hors des heures de pointe, et la compagnie de bus régionale permet généralement d’embarquer des vélos dans la soute. Les vélos pliants sont toujours acceptés dans les TER et les soutes de bus, sans supplément.
Une tenue de rechange les jours trop chauds ou pluvieux permet d’assurer sa journée de travail dans de bonnes conditions.
Un vélo à assistance électrique peut vous économiser des efforts, vous permettre de franchir des côtes qui vous semblent infranchissables ou d’affronter le vent lorsqu’il est de face.
Rouler à vélo en ville  est 8 fois moins dangereux qu’à moto ou en scooter.
Si votre entreprise le propose, vous pouvez même bénéficier d’une l’indemnité kilométrique vélo.
Alors oui, c’est possible, essayez, nous y arrivons, vous pouvez le faire !

Et si vous vous avez besoin d'un peu d'encouragement pour vous remettre au vélo, ce dimanche 5 juin c'est la Fête du Vélo. L'occasion rêvée pour se (re)mettre à pédaler !
 
*ADEME : Agence De l'Environnement et et de la Maitrise de l'Énergie.

Retour sur l'Assemblée Générale du 8 mars 2016

AG2016 webL'Assemblée Générale 2016 du Collectif Vélos en Ville s'est déroulée hier soir à la Cité des Associations de Marseille en présence d'une cinquantaine d'adhérents qui avaient fait le déplacement.
 
 
 
Ont été présentés et adoptés :
 
le rapport d'activité 2016;
le programme prévisionnel 2016;
le rapport financier 2015;
le budget prévisionnel de l'année 2016.
 
Ces documents sont à votre disposition en libre consultation au local du Collectif Vélos en Ville, au 24 rue Moustier.
 
A également eu lieu l'éléction du Conseil d'Administration : 10 sièges étaient à pourvoir sur les 14 que comptent celui-ci. 13 candidats se sont présentés par ordres alphabétiques aux adhérents présents qui ont pu ensuite voter pour les 10 candidats de leur choix.
 
Ont été élus :
 
Baylin Jean-luc
Belanger-Lemay Fannie
Buffard Philippe
Chaussade Thomas
Croizeau Maxime
Henry Raphael
Ibba Patrick
Ple Marie
Portier Sophie
Raimbault Emilie
 
S'est ensuivi un pot dans une ambiance conviviale permettant à tous d'échanger, de se rencontrer et de discuter de l'avenir de notre belle association.

Assemblée Générale : le 8 mars 2016

SalleArtemisSavez vous que le Collectif Vélos en Ville comme toute association digne de ce nom a une assemblée générale annuelle?

Cette année elle se tiendra le 8 mars à 18h30 à la Cité des associations sur la Canebière (au 93) afin que nous puissions répondre à vos questions en vous présentant notre budget et notre rapport d'activité 2015.Vous pourrez faire entendre votre voix et faire des propositions autour de notre présentation du  projet 2016.

Nous vous présenterons le travail de nos différentes commissions car le Collectif ce n'est pas uniquement l'atelier -réparation des vélos et si vous le souhaitez vous pouvez nous rejoindre de façon plus concrète pour la promotion du vélo.

Et en plus, à la fin nous pourrons échanger de façon plus informelle autour d'un petit apéro.

Noël à vélo

Arbre de Nol recycl 13-12-2013 900x1200Noël approche et vous cherchez encore des idées de cadeaux utiles / éthiques / locaux / écologiques / participatifs / solidaires / etc. pour votre famille ou vos amis ?

Et pourquoi ne pas offrir une adhésion à l'association Collectif Vélos en Ville ? Pour un prix somme toute assez modique, vous faites plaisir à quelqu'un, vous soutenez le développement du vélo à Marseille et vous permettez à un vélo de rouler pendant (au moins) un an.
Envie d'adhésion ? Rendez-vous au local ou téléchargez le bulletin d'adhésion et renvoyez- le nous accompagné du règlement.
 
Et aussi, il y a quelques vélos pour enfants à vendre à l'atelier. Interessé ? Passez nous voir !
 
Bonne fête à tous !

La consigne de vote du Collectif Vélos en Ville

vote2
La consigne de vote du CVV ? ALLEZ VOTER À VÉLO !

Vous avez le choix dimanche prochain d’aller voter en tandem, vélo ville, randonneuse, vélo de course, fixie, VTT, BMX, vélo couché, vélo cargo, triporteur … MAIS NE RENONCEZ PAS AU VOTE !

Suivez les conseils de votre coeur, suivez les conseils de vos amis, suivez le conseil de votre esprit mais ALLEZ VOTER !

N.B Les procurations sont une simple formalité qui dure 5 minutes dans un commissariat Police Nationale. Vous pouvez y aller seuls munis seulement de votre pièce d’idendité, le nom complet, votre adresse, date et lieu de naissance de la personne qui votera à votre place. Il faut que le mandataire vote dans la même ville.
 

C'est la crise du logement devant le collectif !

Collectif Vélos en Ville Marseille Comme vous avez pu l'observer, le parking à vélos devant le local est de plus en plus saturé, et souvent par des vélos en attente de réparation (supposons-nous !)
Pour le bon fonctionnement de notre association, merci de respecter ces emplacements qui sont essentiellement prévus pour des vélos en état de marche.
 
Par ailleurs, nous attirons votre ATTENTION sur ceci : malgré nos demandes de concertation, les services de la Communauté Urbaine de Marseille opèrent parfois devant notre local des enlèvements matinaux de vélos abîmés sans nous prévenir.
A bon entendeur...

Un nouveau venu au collectif

Collectif Vélos en Ville Marseille Volontaire Service Civique
 
Salut, moi c'est Vincent !
 
Je viens de Bretagne pour découvrir Marseille en réalisant une mission de Service Civique au Collectif Vélos en Ville jusqu'au 30 juin 2016.
Je serai donc présent sur de nombreuses permanences de l'atelier ainsi que pendant les événements organisés par l'association, tout au long des dix mois que doit durer mon volontariat !
 
Au plaisir de rencontrer les amoureux du vélo marseillais !
 

48h Chrono La Friche !

Collectif vélos en Ville Marseille 48h chrono La Friche 2015Du vendredi 12 juin au dimanche 14 juin, La Friche vous fait vivre une expérience berlinoise ! Cet événement gratuit vous donnera l’accès à des lieux habituellement fermés au public. Vous pourrez ainsi vous balader librement dans la Friche pendant 48H : vos journées seront marquées par des événements ponctuels et des animations continues.

Une piste cyclable sera aménagée au sein de la Friche pour cet évènement : pensez donc à venir en vélo !

Vélos en Ville y sera :
  • Si vous n'aimez pas pédaler seul(e) votre collectif vous propose des balades en tandem le samedi entre 11H et 17H
  • Le dimanche à l'occasion d'un jeu de piste culinaire à vélo, l'association installera son atelier mobile le long de l'énigme pour que les instruments de cuisine (les vélos) fonctionnent au mieux !
Si vous êtes intéressé pour venir aider le collectif dans son aventure berlinoise le week-end du 13-14 juin : contactez Maxime( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 31 00 32 34 )
 
Si vous twittez pour les 48H Chrono La Friche, ajoutez #ViveLeVélo dans vos tweets. Nous reprendrons et le mot passera dans les réseaux :-)

Réunion de la thématique "mobilité" pour Alternatiba'ïoli le mardi 19 mai

Collectif Vélos en Ville Marseille Alternatiba'ïoli 27 juin 2015
Aurélien vous propose un nouveau rendez vous chez Aurélien, Julia et Nidal mardi 19 à 18h30 (fin à 19h45)
52b rue Boscary - T2 Foch boisson - M Blancarde - station Vélib' à 100m - parking à 50m

Pour rappel, la thématique réunit pour le moment les structures suivantes : le Collectif Vélos en Ville, Proxipousse, l'association porteuse du PDIE de La Palud, le Collectif Vélo pour la métropole, la coopérative d'Auto Partage Citiz, le Club pour l'innovation dans les déplacements.
 
Ordre du jour :
1- Tour de table
2- discussion sur les fiches projets
3- Le point sur le bénévolat
4- La répartition dans l'espace
5- La mise en place de temps forts?
6 - Une animation, un jeux, quizz...pour l'espace enfant qui prépare un grand jeux pour le village.
7 - Ce que vous voulez rajouter à l'odj ???...

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 63 29 17 90

Recherchons protagonistes pour minifilms

Collectif Vélos en Ville Marseille Fête du Vélo 7 juin
Nous avons remué nos méninges pour concevoir une série de 5 cartes animées (gif) à faire circuler dans les réseaux en guise d'invitations à la fête du Vélo.  

Grosso modo, il s'agit de films très courts constitués de photos sur lesquels des personnages parlent de la Fête du Vélo à leur sauce. Les dialogues seront réalisés grâce à des bulles. Les personnes volontaires pour jouer les personnages n'auront qu'à prendre la pose (nous avons prévu les scénarios) et surtout, à bien se déguiser:)


WANTED ! pour les personnages, nous recherchons :
 
1. jeudi 23 avril à 17h au CVV (une heure de disponibilité) :
A- Un mécano bourru en bleu de travail : pourvu
B- Une madame en tenue de greluche ou de cagole (au choix)
C- Une autre personne du CVV : pourvu
D- Une personne avec masque, tuba, etc. (la mascotte Alternatiba)

2. jeudi 23 avril à 19h sur le parking devant la Bonne Mère (une heure de disponibilité) :
A- Une personne en tenue de touriste
B- Une personne en tenue de touriste
C- Une personne avec masque, tuba, etc. (la mascotte Alternatiba)

3. samedi 25 avril à 10h devant le Monument aux rapatriés sur la Corniche, la Pale d'hélice (une heure de disponibilité)
A- Un cycliste adulte et habitué à circuler aux heures de pointe (avec casque et gilet) : pourvu
B- Un cycliste adulte et habitué à circuler aux heures de pointe (avec casque et gilet) : pourvu
C- Une personne avec masque, tuba, etc. (la mascotte Alternatiba)

4. samedi 25 avril à 11h30 à l'entrée du parc Borély, devant la grille de l'Avenue du Parc Borély (une heure de disponibilité)
A- Un parent (avec ou sans vélo) avec un enfant en vélo : pourvu
B- Un parent (avec ou sans vélo) avec un enfant en vélo
C- Une personne avec masque, tuba, etc. (la mascotte Alternatiba)

(pour le 5ème scénario, nous avons déjà nos stars...surprise!)

Samedi 25 à 12h30 : Pique-nique à Borély avec le groupe Vélo-École après le « tournage ». RDV devant le magasin du loueur de vélos partenaire situé devant la grille de l'Avenue du Parc Borély.

CONTACTER :
Charlotte : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Jules : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
en mentionnant quel rôle vous intéresse (1.A, 2.B, etc.) ainsi que votre numéro de téléphone.
Le cumul des rôles est possible et les déguisements sont vivement encouragés !
Succès de stars garanti.
 

3è forum du vélo à Aubagne

Collectif Vélos en Ville Action Vélo Aubagne 3è forum vélo
 
 
L'association Action Vélo d'Aubagne vous invite à participer au 3è forum du vélo le samedi 11 avril de 10h à 17h sur le cours Foch, sous les arcades.


Au programme :
Atelier coopératif d'autoréparation, vélos rétros, initiation au vélo et au monocycle pour les enfants, bourse au vélo, gravage, essai de vélo électrique...
 
 
 

Carnaval à vélo samedi 11 avril

Collectif Vélos en Ville Marseille carnaval 2015
Le carnaval officiel de Marseille approche à grands pas.
Samedi 11 avril à 14 h c’est sur le thème du bric à brac que nous défilerons avec vélos et pousse-pousse. Pour être à la fois acteur et spectateur de cette grande fête, rejoignez-nous dans l'aventure ! Imaginez que vous partez en vacances, mais en mode équipés à l'excès : arrosoir, glacière, transat, valise, sac, sacoche, cartons, bouées, batterie de cuisine, palmes, haut de maillot, vous l'aurez compris plus y en a mieux c'est : on fait dans le too much !
 
Pour s'habiller on reste en mode farniente avec combi de plongée, chemise à fleur, lunettes, tuba hauts de maillot, short, bob, marinière …Le style routard voyageur ou pèlerin est aussi le bienvenu.

On fera une journée décoration des vélos (et des cyclistes) la veille.

Si vous êtes intéressés, contactez Julie BELKA au 06 69 67 47 84 
 

Présentation du Collectif Vélos en Ville

Les News du vélo

Où sommes-nous?

24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77