24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h00 - 21h00
Mardi - mercredi  : 18h30 - 21h00
Jeudi : 17h30 - 21h000
vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 11h00-19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Retour sur le weekend cyclo-camping du 31 Septembre au 01 Octobre sur les bords de la Côte Bleue

rando vélo 20171001 minNous étions 8 au départ de ce week-end : 3 femmes (Annie, Crystelle et Emmanuelle) et 5 hommes (Mitch,  Lionel, Eymeric, Yacime et  Johann), dont 2  nouveaux membres  pour le collectif des Der’Ailleurs (Yacime et Eymeric). Nous partons de bonne heure le samedi matin, direction plein ouest, vers la côte Bleue. Après un arrêt rapide à l’Estaque, nous grimpons le long  col   du   Rove,   nous   offrant  au   début   de   l’ascension   une   magnifique   vue   sur  la   baie marseillaise. Une fois arrivés proche du sommet, nous réalisons une mini-pause afin de nous ravitailler au supermarché pour le repas du midi. Le sommet du col atteint, nous empruntons la grande descente vers Ensues-la-Redonne dans un premier temps, puis Carry-le-Rouet, où nous décidons de nous y installer pour casser la croute et faire la sieste.
En début d’après-midi, nous reprenons la route le long de la corniche de la côte Bleue, face à la mer. Nous quittons ainsi Carry-le-Rouet et traversons successivement les villages de Sausset-les-Pins et de la Couronne, avant d’arriver non loin de notre lieu de campement. Malgré un mauvais choix de parcours à une intersection et le ciel de plus en plus gris, nous parvenons, grâce aux indications   des   riverains, à   arriver   près   de   notre   lieu   de   camping,  proche  de   la   centrale thermique de Ponteau.
Après une petite portion sur chemin DFCI, nous arrivons devant le cabanon où nous attendaient nos hôtes, Manon et Max, ainsi que leurs enfants. Nous avons à peine le temps de faire les présentations qu’une averse nous tombe dessus, nous obligeant à monter nos tentes dans l’urgence. Mais, fort heureusement, la soirée s’annonce festive : Ti punch, musique et four à pizza. Cela valait le coup de venir ! L’apéro faisant son effet, la soirée est ainsi très animée : Yacime se charge de la réalisation des Ti punch, Mitch met l’ambiance en jouant de la flute et Johann s’improvise pizzaiolo sous les ordres de Max. Après une nuit reposante, nous avons été réveillé tôt, dimanche matin, par des bruits de tirs de chasseurs et les coups de pompes de Lionel (dont la roue s’était dégonflée pendant la nuit). Après un long petit-déjeuner, nous remercions chaleureusement nos hôtes Manon et Max pour leur hospitalité, et qui de surcroits, nous accueillaient pour la 2nd fois dans leur cabanon (la première fois étant lors du week-end cyclo-camping d’octobre 2015).
Nous repartons ensuite direction le sud, afin de rejoindre la nouvelle piste cyclable inaugurée en 2016.
Celle-ci nous permettant d’arriver au village de Carro, nous y effectuons une halte pour acheter notre repas du midi. Puis nous repartons, avec un temps estival, le long du front de mer de la côte Bleue. A la mi-journée, nous nous arrêtons sur une des criques de Sausset-les-Pins afin de déjeuner, certains en profitant même pour piquer une tête dans l’eau bleue turquoise. Par la suite, nous reprenons la route, en direction de Carry-le-Rouet, puis du col d’Ensues-la-Redonne. Une fois au sommet, réflexion générale au sein du groupe afin de décider de la suite du trajet : retour direct à Marseille à vélo, ou descente vers la calanque de Niolon puis retour en train. La seconde option semblait la plus intéressante, mais ayant appris que la gare St Charles était bloquée, le groupe a décidé de choisir l’option du retour vers Marseille à vélo.
Nous entamons donc la descente vers le Rove, puis l’Estaque. Et cela commence à devenir une habitude lors des fins de journée à vélo, nous nous arrêtons à l’Estaque afin de déguster des chichis et/ou des glaces bien méritées. Suite à cela, nous sommes tous retournés vers le centre ville et le groupe s’est ainsi séparé petit à petit, afin que tout le monde rentre chez soi. Ce week-end à vélo a été, comme toujours, absolument génial !

Vidéo Balade à Aubagne

Visite guidée par un non-voyant