24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi  : 17h30 - 20h30
Jeudi : 18h00 - 20h30
vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 11h00-19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Et pendant ce temps là… À Paris (Saison 1 Épisode 4)

Un plan vélo, c'est ouate ?

plan vlo paris main web cvvUn plan vélo c'est quand on dit ce que l'on va faire et que l'on fait ce que l'on a dit pour développer le vélo.
C'est à dire tout le contraire de ce qui a été fait pour le Plan de Déplacement Urbain (PDU) de Marseille Provence Métropole (MPM) en 2013 où il n' y avait rien sur le vélo, et pour lequel on ne fera rien, soyez en sûr.
Dire ce que l'on va faire, c'est afficher les objectifs que l'on veut atteindre en terme de part modale vélo, à une certaine échéance, dire les mesures que l'on va mettre en place pour atteindre cet objectif (comme par exemple X kms de piste cyclable) et enfin  attribuer un budget pour atteindre ces derniers objectifs.
En fait, c'est ce que le Collectif Vélos en Ville avait demandé à MPM pour le PDU de 2013.

À Paris, cela donne :
« Pour tripler le nombre de trajets à bicyclette d'ici à 2020 (en 5 ans)… pour passer la part modale de 5% à 15%… 150 millions d'euros pour doubler la longueur des voies cyclables (700 à 1400km) : 63M pour les pistes, 30M pour Paris à 30km/h, 7M pour le stationnement, 10M pour l'aide à l'achat, 40M pour des opérations d'axes structurants »

Soit dit en passant, on peut regretter que ce budget soit bien au deçà de ce qui se fait dans d'autres villes mais c'est tout de même plus ambitieux que les « plans vélo » précédents, portés successivement par Jacques Chirac (1982), Jean Tiberi (1996) et Bertrand Delanoë (2002 puis 2010).

Une concertation pour un plan vélo

On sait bien que la concertation n'est pas vraiment le fort de notre métropole ou de la Mairie de Marseille. Et pourtant, pour s'assurer de la réussite d'une telle entreprise mieux vaut recueillir un maximum d'avis et surtout l'adhésion du public.
C'est pour quoi, la Ville de Paris a mis à contribution les habitants de Paris en décembre 2014 afin de réaliser ce plan vélo. Ces derniers étaient invité à remplir un questionnaire, où l'on pouvait vous demander : préférez-vous les bandes cyclables ? Les pistes unidirectionnelles ? Les couloirs de bus ?
On était également invité à donner son avis sur la priorisation des différents aménagements à mener : place Bastille ou Italie ? Portes de paris ? Grandes artères, etc.

Un  réseau de voie express
 
planvelo web cvv
Mieux que les pistes cyclables, les voies express Vélo. Déjà répandues dans d'autres pays, ces voies se développent depuis quelques années en France, où elles prennent différents noms, comme par exemple REV (Réseau Express Vélo) à Toulouse. À Paris, après avoir déjà réalisé des aménagements cyclables concentriques dans le passé, le réseau express futur sera constitué de 45 km de grands axes reliant le centre.

Et c'est déjà une réalité car depuis le mois de mai par exemple, les cyclistes peuvent expérimenter la nouvelle piste aménagée sur le boulevard Bourdon :

Protégée des voitures par un séparateur, bidirectionnelle et surtout très large (2m par sens, contre 1,5 m sur les pistes classiques, pour permettre les dépassements entre cyclistes), la nouvelle voie préfigure les « autoroutes » à vélo dont Paris va se doter à l’horizon 2020.

On dirait bien que dans cette ville on fait ce que l'on a dit.

Zone 20 / 30
 
zone30-20 web cvv
Autre pan du plan, Paris généralise les zones 30 et les zones de rencontres en passant de 20 à 30 % entre 2015 et 2020 avec 30 M€.
Pour cela, ils ont proposé de passer l'ensemble de l'hyper-centre en zone apaisée (30 ou de rencontre), soit les 4 premiers arrondissement, puis d’anciennes zone 30 seront complétées et enfin de nouvelles zones de rencontres seront réalisées.

C'est aussi l'occasion de réduire les nuisances sonores.

Pour cela, ils pourront compter sur le soutien financier de la région Île-de-France.

Cédez-le-passage
 
cdlp
Dispositif existant depuis 2012 et dont l'utilisation a été généralisé avec le Plan d'Actions des Mobilités Actives (PAMA) et son décret du 8 juillet 2015, le « Cédez-le-passage cycliste au feu rouge » devient  quasiment à Paris une nouvelle norme.

La ville de Paris a annoncé au même moment que la parution du décret vouloir installer 4 300 panneaux « cédez-le-passage » après avoir mené une expérimentation pendant deux ans.

Bon… À Marseille on en a un, au centre Bourse, là où la piste cyclable la plus courte du monde était jadis accessible par deux sens interdits.

Conclusion

Au choix on peut comparer ce plan au PDU de 2013 ou alors à l'agenda de la mobilité métropolitaine en date du 2 décembre 2016, mais y a-t-il vraiment besoin de faire une comparaison entre les deux plus grandes villes de France ? Car à Marseille plus qu'ailleurs les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.

Source :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/04/07/un-plan-pour-faire-de-paris-la-capitale-du-velo_4610845_3244.html

http://blog.velib.paris.fr/blog/2015/04/09/paris-met-le-paquet-pour-devenir-la-capitale-du-velo/

http://blog.velib.paris.fr/blog/2014/12/17/plan-velo-paris-2020-votre-avis-interesse-la-mairie/

http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/28/2151103-reseau-express-velo-toulouse-aura-son-autoroute-a-velo.html

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-la-future-autoroute-a-velos-prend-vie-a-bastille-17-05-2016-5804225.php

http://www.territoires-ville.cerema.fr/IMG/pdf/Transflash_400VF_cle1a5fee.pdf

http://www.20minutes.fr/paris/1649671-20150710-paris-plus-feu-rouge-cyclistes
 
 
 
 

Le quotidien d'un cycliste parisien pendant 1 an.