24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h00 - 21h00
Mardi - mercredi  : 18h30 - 21h00
Jeudi : 17h30 - 21h000
vendredi : 18h00 - 20h00
Samedi : 11h00-19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




On étudie les ateliers vélo participatifs et solidaires !

Extrait Infographie VE, Heureux Cyclage, Collectif Vélos en Ville, ADEME, Étude, Ateliers véloDe l'utilité des ateliers vélo

Suite à la publication de l'étude de l'ADEME présentant l’offre et les impacts des services vélos, la fédération des ateliers vélos, L'Heureux Cyclage et le Collectif Vélos en Ville avait publié un communiqué de presse demandant une étude complémentaire sur les systèmes de vélos en libre-service (VLS) et les ateliers vélo participatifs et solidaires. Car c'étaient bien ces deux services vélos les plus répandus en France (et certainement d'ailleurs le plus cher et le moins cher pour les collectivités) qui manquaient à l'appel. Persuadés que les ateliers vélo constituent le meilleur outil dont les communes puissent se doter pour développer le vélo, votre association et L'Heureux Cyclage avait tenu à ce que ceci soit démontré dans une étude indépendante.
 

Ils ont obtenu, en partie, gain de cause.  Ainsi, la fédération regroupant les ateliers vélo entame-t-elle une collaboration avec l'ADEME pour réaliser un cahier supplémentaire de cette étude spécifiquement dédiée aux ateliers vélo.

C'est là que vous, adhérent.e.s d'un atelier vélo, vous intervenez

L'étude se passera en deux temps.

Tout d'abord, votre association préférée, vous enverra dans sa prochaine newsletter et via une communication spécifique, un questionnaire que vous pourrez remplir, que vous soyez adhérent ou ancien adhérent. Celui-ci sera accessible grâce à un lien internet. L’intérêt de l’enquête web est de pouvoir recueillir le plus grand nombre de réponses possibles.
 
Ensuite, dans un deuxième temps les personnes qui n'auront pas répondu à l'enquête web pourront être contacter par téléphone afin de pouvoir toucher ce public. Ainsi, nous transmettrons vos coordonnées téléphoniques de façon anonyme. Vous êtes bien entendu libre de ne pas répondre à cette enquête téléphonique comme vous êtes libre de ne pas répondre à l'enquête web, mais ce serait dommage. Vous pouvez également nous signifier directement que vous ne voulez pas que l'on transmette vos coordonnées téléphoniques même anonymisées.

Encore une fois, participer à cette enquête, c'est faire en sorte de développer le vélo en France et donc à Marseille avec les meilleurs outils possibles et pas forcement les plus chers...

Le quotidien d'un cycliste parisien pendant 1 an.