24 rue Moustier
13001 Marseille
09 54 58 88 77
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires d'ouverture

Lundi : 18h15 - 21h00
Mardi : 18h30 - 21h00
Mercredi : 18h00 - 21h00
Jeudi :
Vendredi : 18h00 - 19h30
Samedi : 13h00 - 19h30
blog-post-petrole-3-80x15-fixe-bleu-gris

Newsletter




Retour sur les rencontres de l'Heureux Cyclage du 16 au 20 mars 2016

Bonjour à toutes et à tous,
 
Du 16 au 20 mars dernier ont eu lieu à Lyon les huitièmes rencontres de l'Heureux Cylage. Pour ceux de nos lecteurs qui l'ignoreraient encore, l'Heureux Cyclage est : "le réseau des Ateliers vélo participatifs et solidaires. Il a pour objet de promouvoir et valoriser l’activité des « Ateliers vélo »." Pour en savoir plus, leur site internet est ici.
 
Les représentants des ateliers vélos solidaires ont afflués de toute la France, et ce sont pas moins de onze marseillais qui vinrent représenter les ateliers phocéens : Vélo Sapiens et le Collectif Vélos en Ville. Tous ensemble nous avons eu l'occasion de discuter de nombreux sujets sensibles pour les ateliers vélos et nous enrichir de l'expérience collective. Et bien sur nous avons assisté à l'assemblée générale de l'Heureux Cyclage, le bilan de l'année passée fut presenté et un nouveau Conseil d'Administration élu, bonne chance et bon courage à eux !
 
AGHC2016 web1 AGHC2016 web2
 
Après le travail vient le temps de réjouissance et, en l'occurence, de la parade des super-héros, car comment sauveraient-ils le monde si ce n'est à vélo ? Nous avons défilé dans la ville avec fierté pour montrer aux quidams l'émergence d'un monde meilleur, un monde où l'on ne consomme pas d'énergie fossile pour rouler, un monde où l'on réemploie et où l'on recycle, un monde où l'on bricole, un monde solidaire, un monde où l'urbanisme ne tue pas l'homme, bref.. un monde plus cycliste !
 
AGHC2016 web7 AGHC2016 web6
AGHC2016 web3 AGHC2016 web5
 
C'est avec le moral bien haut, la tête remplie d'idées et de projets que nous sommes rentrés à Marseille.
 
Que vivent les ateliers vélos !